25 Avr - 2016 | par Éric Gaudette-Brodeur

Escrime – Championnats du monde par équipe

Polossifakis en repérage, Bédard-Couture et Lambert en apprentissage

Montréal, 25 avril 2016 (Sportcom) – Les sabreurs canadiens Rémi Bédard-Couture, Pascal Lambert, et Joseph Polossifakis ont été freinés dès le tableau de 32 aux Championnats du monde par équipe lundi alors qu’ils ont été défaits 45-43 par les Japonais à Rio de Janeiro, au Brésil.

« Nous n’avions pas notre équipe A, Shaul Gordon et Farès Arfa n’étaient pas là. Il s’agissait donc plus de donner un peu d’expérience aux jeunes. Dans les circonstances, ç’a assez bien été, nous avons livré un bon combat », a mentionné Polossifakis.

Le vétéran a procuré une avance de 5-3 aux siens au premier relais, mais leurs rivaux ont pris les devants au relais suivant et n’ont plus regardé derrière. Menés 30-21, Bédard-Couture, de Blainville, Lambert, de L'Épiphanie, et Polossifakis, d’Outremont, ont gagné les trois derniers relais, mais en vain.

« J’aurais vraiment aimé terminer la remontée et finir le travail, a avoué le Montréalais, dernier en piste. Je suis un peu déçu de ma performance à ce niveau. Ça aurait été bien d’entrer dans les 16 pour disputer d’autres matchs. »

« Il y a eu des problèmes techniques qui ont joué contre nous et qui ont fait la différence », a ajouté Polossifakis, expliquant que l'appareil de contrôle électrique des touches fonctionnait mal.

Les Canadiens, actuellement 19es sur l’échiquier international, ont conclu au 18e rang de ces mondiaux.

Qualifié pour les Jeux olympiques en solo, Polossifakis a bien apprécié avoir la chance de se familiariser avec son environnement de travail d’août prochain. « C’est fantastique! J’ai regardé l’épreuve d’épée chez les hommes (dimanche, en Grand Prix). Jean Lelion a fait les 32, il y avait une belle ambiance. »

« Malheureusement, il y a beaucoup de choses encore qui ne sont pas complétées. Nous n’avions pas accès à pas mal de choses. Il n’y avait même pas de place où nous pouvions nous réchauffer, c’était un peu bizarre. La salle et l’ambiance étaient toutefois super. »

« D’avoir vécu un peu l’expérience de Rio, de savoir à quoi m’attendre, c’est vraiment important. »

Organisée pour les épreuves par équipe qui ne seront pas présentées aux Jeux olympiques cet été, soit le sabre chez les hommes et le fleuret du côté des femmes, la compétition est un événement préparatoire pour l’important rendez-vous estival.

Les fleurettistes canadiennes Shannon Comerford, Alanna Goldie, Eleanor Harvey et Kelleigh Ryan ont fini au neuvième échelon.

Après avoir été battues 45-40 par les Chinoises dans le tableau de 16, elles ont obtenu un laissez-passer dans leur premier duel de classement pour les places 9 à 16.

Elles ont par la suite conclu leur compétition sur une bonne note en disposant des Brésiliennes 45-29 et des Polonaises 45-36.

Vous pourriez aussi aimer...

23 Juil - 2022 | par Mathieu Fontaine

Éviter la casse avant les Champs-Élysées

Montréal, 23 juillet 2022 (Sportcom) – Les coureurs avaient rendez-vous pour un contre-la-montre, samedi, à l’occasion de la 20e et avant-dernière étape du…

Nos partenaires