13 Mar - 2016 | par Audrey Clement-Robert

Cyclisme sur route – Paris-Nice

Premier maillot distinctif pour Antoine Duchesne

Montréal, 13 mars 2016 (Sportcom) – Antoine Duchesne (Direct Energie) a conclu l’événement Paris-Nice 2016 en mettant la main sur le prestigieux maillot à pois remis au meilleur grimpeur de ce World Tour masculin de cyclisme sur route. Le Québécois a terminé l’événement dimanche avec un total de 78 points.

« C’est la première fois de ma vie que je porte un maillot distinctif à ce niveau de compétition. C’est un bel accomplissement pour moi, c’est le plus gros truc que j’ai fait. Dans les derniers jours, j’ai réussi à conserver mon maillot avec des échappées dans les cols en montagne ce qui m’a permis de gagner beaucoup de respect dans le peloton et de montrer que j’avais ma place à une course de cette envergure », a commenté avec enthousiasme Duchesne.

Durant la dernière course du Paris-Nice, le cycliste a réussi à prendre la bonne échappée avec plusieurs autres prétendants au maillot à pois, dont son plus proche rival, l’Allemand Thomas de Gendt (Lotto Soudal). En remportant les quatre premières ascensions, il s’est assuré de repartir avec ce chandail au look rigolo.

« J’ai travaillé fort et à la fin c’était mathématiquement impossible de perdre mon maillot. Je me suis donné au relais et j’ai tenté d’aller le plus vite possible et de tout donner dans les derniers kilomètres. J’ai bien géré la dernière montée », a analysé l’athlète de Québec.

Au classement général individuel, l’Anglais Geraint Thomas (Team Sky) a été le plus rapide avec 27 h 26 min 40 s. Il est suivi de l’Espagnol Alberto Contador (Tinkoff) avec 4 secondes de retard et l’Australien Richie Porte (BMC Racing Team) à 12 secondes.

Antoine Duchesne a complété les 1290,1 kilomètres de ces sept étapes en 27 h 54 min 15 s, bon pour le 50e rang (+27 min 35 s). L’équipe Direct Energie a terminé 14e au classement général.

« J’ai fait de mon mieux tous les jours. J’ai été souvent à l’avant et nous avons passé près de plusieurs victoires, dont vendredi où j’aurais pu terminer deuxième si je n’avais pas fait une erreur technique » a ajouté Duchesne, âgé de 24 ans.

Une dernière étape concluante

La septième et dernière étape du tour avait comme point de départ et d’arrivée la ville de Nice. Les coureurs devaient parcourir 134 kilomètres.

L’Allemand Tim Wellens (Lotto Soudal) a été le plus rapide de cette course avec un temps de 3 h 16 min 9 s. L’Espagnol Alberto Contador (Tinkoff) est arrivé deuxième et l’Australien Richie Porte (BMC Racing Team), troisième.

Antoine Duchesne a fini 67e après avoir pédalé pendant 3 h 27 min 53 s. Il a terminé à 11 minutes 44 secondes du vainqueur de la dernière étape.

« Le plan de match a été exécuté parfaitement. L’objectif était d’aller chercher l’étape avec Sylvain Chavanel et Thomas Voeckler. Les coureurs étaient en forme et défendre mon maillot était vraiment important pour nous. Adrien Petit et Alexandre Pichot ont fait un bon travail au début, car il y avait deux personnes à surveiller dès le départ de la course. Ça s’est fait très rapidement. Il y avait des attaques de partout. »

Le Français Sylvain Chavanel, membre de Direct Energie, a obtenu le meilleur résultat de l’équipe de Duchesne à la septième étape en terminant 18e (+1 minute 18 secondes).

« Pour l’échappée, Sylvain était devant et il est tout de suite sorti pour entrer dans le groupe. Moi, j’essayais de m’assurer de rouler beaucoup pour accroître l’avance et ne pas perdre de rangs », a ajouté Duchesne.

Au cours des prochains jours, le cycliste de Québec prendra du repos avant de se remettre à l’entraînement en vue de ces prochaines compétitions. Avec le moral et la forme physique qui sont au rendez-vous, Antoine Duchesne se sent prêt à en mettre plein la vue.

« Nous avons parcouru 1300 kilomètres en une trentaine d’heures de vélo. Là-dessus, j’ai eu trois journées vraiment éprouvantes mentalement et aussi très stressantes. Je vois vraiment bien récupérer pour les autres courses classiques des trois prochaines semaines. Elles sont mon principal objectif. Je me sens vraiment bien et notre équipe est super bonne, les gars ont beaucoup d’expérience. »

Vous pourriez aussi aimer...

10 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Sept victoires qui donnent des ailes

Montréal, 10 novembre 2022 (Sportcom) – Cette saison, Mathis Beaulieu n’avait plus assez d’une seule main pour compter sa série de victoires…

Nos partenaires