11 Fév - 2018 | par Émilie Bouchard Labonté

Hockey - Jeux olympiques

Premier match, première victoire pour le Canada

Gangneung, 11 février 2018 (Sportcom) – Les hockeyeuses canadiennes ont entamé leur tournoi olympique avec brio, dimanche soir, signant une victoire de 5-0 contre les athlètes olympiques de Russie.

Le match s’est cependant installé tranquillement, de sorte qu’aucun but n’a été marqué en première période. « Il nous manquait des lancers dirigés vers le filet adverse, mais leur gardienne a aussi vraiment fait la job en première période. Elle a tout le mérite. Nous avons continué notre plan de match et ç’a rapporté dans les deux autres périodes », a mentionné Mélodie Daoust.

Les championnes olympiques en titre ont rapidement trouvé leur erre d’aller dans le deuxième tiers. Rebecca Johnston, Haley Irwin et Mélodie Daoust ont toutes trois déjoué la gardienne russe. De retour sur la glace en troisième période, Johnston et Daoust en ont rajouté chacune un pour porter la marque finale à 5-0.

« C’est un bon début et nous avons beaucoup de chimie sur notre ligne. Nous sommes vraiment excitées d’avoir commencé le tournoi comme ça », s’est réjouie Mélodie Daoust.

« En général, notre équipe a vraiment bien joué, a poursuivi l’athlète de Valleyfield. Nous sommes contentes. Nous avons de petites choses à améliorer pour le prochain match et c’est sur quoi nous allons nous concentrer. »

Des premières pour Poulin et Desbiens

Si la Manitobaine Jocelyne Larocque disputait dimanche soir son 100e match dans l’uniforme canadien, la Québécoise Ann-Renée Desbiens en était à un premier départ dans un tournoi olympique. La gardienne de but de La Malbaie en a profité pour s’offrir un blanchissage, repoussant les 18 tirs des joueuses russes.

« Ç’a toujours été un rêve pour moi d’enfiler cet uniforme. C’était bien d’avoir ce premier départ », a mentionné la joueuse de 23 ans.

« Ann-Renée a eu une année exceptionnelle avec nous tout au long de la centralisation. Je suis fière d’elle. Je suis sûre que c’était une expérience incroyable pour elle  », a renchéri Mélodie Daoust.

Auteure de trois passes, la capitaine canadienne Marie-Philip Poulin a quant à elle porté le «C» pour la première fois sur son chandail olympique. « C’était excitant. J’ai pensé à toutes les joueuses qui sont passées devant moi et c’est vraiment un honneur. J’espère suivre les pas des pionnières. »

Les Canadiennes ont deux autres matchs à jouer dans la ronde préliminaire du tournoi olympique. Elles auront rendez-vous avec les Finlandaises mardi, puis un face à face contre leurs éternelles rivales américaines sera au programme de jeudi.

Vous pourriez aussi aimer...

Nos partenaires