7 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Volleyball – Ligue des nations (femmes)

Premiers pas en Ligue des nations pour Kim Robitaille

Nouvelle

Volleyball World

Montréal, 7 juin 2021 (Sportcom) – La Québécoise Kim Robitaille a foulé le terrain pour la première fois depuis les débuts de la Ligue des nations de volleyball lundi, à Rimini, en Italie. Le Canada s’est toutefois avoué vaincu en trois manches de 25-16, 25-15 et 25-15 contre le Japon.

Robitaille a su en fin de soirée dimanche qu’elle serait remplaçante pour la rencontre de lundi. Sa préparation n’a toutefois pas été différente, elle qui se fait toujours un devoir de bien connaître ses adversaires, qu’elle soit de la formation partante ou non.

« Avoir connu mes premiers moments à la Ligue des nations me fait vraiment du bien. Il y a beaucoup de place à l’amélioration, mais pour une première, c’est satisfaisant », a avoué Kim Robitaille à Sportcom.

L’athlète de 29 ans voulait d’abord et avant tout amener une belle énergie et également un peu de folie à l’équipe canadienne avec sa présence sur le terrain. Elle s’est d’ailleurs démarquée avec plusieurs passes de qualité tout au long de la rencontre.

Pas le résultat souhaité

L’offensive canadienne a été muselée par une défensive japonaise intraitable qui avait réponseà pratiquement toutes les attaques provenant de l’unifolié.

« Nous savions que ce match allait être compliqué. Les Japonaises sont extrêmement disciplinées et elles ont exposé nos faiblesses. Elles jouent un style de jeu qui leur est propre », a mentionné Robitaille après la défaite.

La joueuse native de Repentigny a aussi fait remarquer les différences entre les Polonaises, contre qui les Canadiennes ont perdu en cinq manches dimanche, et les Japonaises.

 « Les Polonaises sont très grandes et notre style de jeu peut compétitionner contre une équipe comme celle-ci. Nous n’avons pas réussi à nous ajuster ensuite contre les Japonaises qui sont beaucoup plus petites. »

La formation nationale féminine croisera le fer avec les Pays-Bas mardi. Robitaille croit que les Canadiennes devront se recentrer sur leur objectif de progresser à chaque rencontre si elles veulent retrouver le chemin de la victoire.

« Il est aussi important de reconnaître que nous sommes toujours des sous-estimées. Il n’y a pratiquement aucune attente envers nous dans cette compétition et nous pouvons jouer sans avoir de pression », a-t-elle conclu.

Vous pourriez aussi aimer...

13 Avr - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Bonhomme et Plante en finale à la Madison

Montréal, 13 avril 2024 (Sportcom) – Lily Plante et Ariane Bonhomme n’avaient pas vraiment d’attente lorsqu’elles s’apprêtaient à s’élancer en finale de…

24 Mar - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une fin de saison en or pour Aurélie Moisan

Montréal, 24 mars 2024 (Sportcom) – Aurélie Moisan n’arrive toujours pas à y croire ! Après avoir une saison au-delà de ses…

Nos partenaires