11 Fév - 2021 | par Luc Turgeon

Que du positif pour Valérie Maltais

Nouvelle

Rafal Oleksiewicz/Speed Skating Canada

Montréal, 11 février 2021 (Sportcom) – Valérie Maltais a profité de la première journée des Championnats du monde de patinage de vitesse sur longue piste pour signer le meilleur résultat de sa carrière au 3000 m, jeudi, en prenant le 8e rang à Heerenveen, aux Pays-Bas.

La patineuse originaire de La Baie a parcouru la distance en un temps de 4 min 3,008 s, améliorant de plus de 2 secondes ses chronos obtenus à ses deux dernières sorties en Coupe du monde. Tout au long de la semaine, à l’entraînement, Maltais était en quête de meilleures sensations, même si elle connaissait du succès sur la glace.

« Je me sentais bien et reposée, mais on dirait qu’il me manquait une petite coche et j’aurais aimé me sentir plus fraîche », a-t-elle précisé. Après avoir contacté son psychologue sportif, la Québécoise a réalisé qu’elle devenait un peu plus nerveuse lorsqu’elle songeait aux résultats finaux et qu’elle devait plutôt miser sur les aspects techniques de sa performance pour se préparer.

« Je suis contente de la manière dont j’ai patiné aujourd’hui (jeudi). J’ai réussi à trouver le juste milieu entre penser à tous mes points techniques et me concentrer sur la course », a analysé celle qui était jumelée à sa coéquipière Isabelle Weidemann, qui s’est classée 5e (+2,49 secondes).

« Je connais sa manière de courser et ça m’a aidée à me surpasser tout au long de la course. C’est mon meilleur résultat et mon meilleur temps au niveau de la mer. Il n’y a que du positif que je peux tirer de cette course », a ajouté Maltais.

La Néerlandaise Antoinette de Jong est montée sur la plus haute marche du podium grâce à un temps de 3 min 58,470 s, remportant ainsi le premier titre mondial de sa carrière. La Tchèque Martina Sablikova (+0,10 seconde) et la Néerlandaise Irene Schouten (+1,28 seconde) ont terminé deuxième et troisième.

Le 3000 m étant maintenant derrière elle, Maltais se prépare pour la poursuite par équipe qui sera disputée vendredi. Les attentes seront élevées, alors que le trio qu’elle forme avec Weidemann et Ivanie Blondin a raflé la médaille d’or aux deux dernières Coupes du monde.

« La fébrilité embarque. Nous sommes conscientes que nous sommes capables d’être championnes du monde et nous voulons conserver la manière dont nous avons approché les dernières courses. Si nous faisons notre meilleure course, nous savons que nous pouvons être rapides. La seule chose que nous contrôlons est notre propre performance, alors c’est sur ça que nous allons nous concentrer. »

En plus de la poursuite par équipe, les épreuves de 500 m auront également lieu vendredi. Laurent Dubreuil, qui a obtenu trois médailles sur cette distance le mois dernier, sera en action pour l’occasion, tout comme Alex Boisvert-Lacroix et Béatrice Lamarche.

Vous pourriez aussi aimer...

4 Juil - 2021 | par Mathieu Laberge

La météo vole la vedette à Les Gets

Montréal, 4 juillet 2021 (Sportcom) – Les concurrents du cross-country de la Coupe du monde de vélo de montagne de Les Gets…

17 Juil - 2021 | par Luc Turgeon

Les yeux rivés sur les Champs-Élysées

Montréal, 17 juillet 2021 (Sportcom) – Plus qu’une étape à faire au 108e Tour de France ! Après avoir pris part à la…

Nos partenaires