9 Jan - 2022 | par Luc Turgeon

Bobsleigh – Coupe du monde

Un premier top-10 après avoir contracté la COVID-19

Nouvelle

Photo: Viesturs Lacis/IBSF

Montréal, 9 janvier 2022 (Sportcom) – La COVID-19 a frappé l’équipe durant la période des fêtes, mais cela n’a pas empêché Samuel Giguère et ses coéquipiers de signer leur meilleur résultat de la saison en bob à quatre, dimanche, à la Coupe du monde de Winterberg.

Christopher Spring, Cody Sorensen, Mike Evelyn et Giguère ont pris le huitième rang en Allemagne en raison d’un chrono de 1 min 49,9 s (+0,82 seconde). Ils se classent parmi les 10 premières équipes pour la première fois de la saison.

« On a eu un bon entraînement cette semaine et la préparation était là. On a bien exécuté et c’est fun de finalement percer le top-8 », a admis le Québécois.

La COVID-19 est toutefois venue changer leurs plans, alors que les quatre athlètes, tous atteints, ont été isolés pendant 10 jours en Lettonie. Giguère a d’ailleurs dû renoncer à la Coupe du monde de bob à deux prévue à Sigulda pour cette raison.

Jeudi, en matinée, ils ont pris un vol vers Francfort en Allemagne, puis ont conduit jusqu’à la piste de Winterberg dès leur atterrissage pour rejoindre le dernier entraînement de la semaine.

« On ne l’a pas eu facile. […] D’avoir de bonnes descentes à l’entraînement cette semaine et un bon résultat aujourd’hui, c’est très motivant pour la suite », a-t-il précisé.

En début d’année, Samuel Giguère soulignait que le synchronisme allait être au cœur d’une progression constante jusqu’aux Jeux olympiques de Pékin. Une amélioration dans les poussées de départ s’est fait sentir depuis et risque fort bien de se poursuivre d’ici la fin de la saison.

« Il faut développer une synergie quand vient le temps de monter dans la sled et si ce n’est pas exécuté de façon optimale, on peut perdre beaucoup de vélocité. Avant d’embarquer, on va très vite, beaucoup plus vite que ce qu’on peut courir normalement, alors il faut faire confiance à celui qui monte avant nous et à celui derrière nous. »

« Cette confiance-là se bâtit à travers les entraînements et les répétitions que nous faisons. Je pense que ça vient à point. »

La formation allemande menée par le pilote Francesco Friedrich a remporté sa quatrième médaille d’or de la saison à cette épreuve avec un temps de 1 min 49,08 s. Les Britanniques (+0,42 seconde) et les Américains (+0,46 seconde) ont complété le podium.

La prochaine Coupe du monde – la dernière avant les Jeux – sera présentée à Saint-Moritz, en Suisse, les 15 et 16 janvier.

Vous pourriez aussi aimer...

5 Oct - 2022 | par Mathieu Laberge

Entre soulagement et fierté

Un athlète de haut niveau qui prend sa retraite n’a pas que des impacts sur sa propre personne. Sa famille est aussi…

30 Sep - 2022 | par Sportcom

Les Canadiens ramènent l’argent à la maison

Montréal, 30 septembre 2022 (Sportcom) – Les parahockeyeurs canadiens avaient rendez-vous avec leurs éternels rivaux américains vendredi en grande finale de la…

Nos partenaires