14 Jan - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Parasurf des neiges/Ski para-alpin – Championnats du monde

Sandrine Hamel médaillée à Lillehammer

Nouvelle

Montréal, 14 janvier 2022 (Sportcom) – Sandrine Hamel a brillé aux Championnats du monde de parasurf des neiges de Lillehammer, en Norvège. Vendredi, la Québécoise a atteint la petite finale en slalom en parallèle où elle a vaincu l’Américaine Katlyn Maddry pour mériter la médaille de bronze.

« Je suis vraiment contente et satisfaite. On a remarqué à l’entraînement que les virages étaient très abrupts, mais j’étais confiante. C’est le fun de réaliser une aussi belle performance aux Championnats du monde ! » s’est-elle réjouie après l’épreuve.

« (Katlyn) Maddry a été très surprenante, je suis contente pour elle qu’elle se soit rendue aussi loin. On a eu bien du plaisir à s’affronter pour la médaille de bronze.

Hamel a débuté la journée en force, se classant au deuxième rang lors des qualifications derrière sa compatriote Lisa DeJong, éventuelle médaillée d’argent. En quart de finale, elle a ensuite disposé facilement de la Polonaise Natalia Siuba-Jarosz par plus de 9 secondes.

« Les quarts de finale se sont vraiment bien passés pour moi, j’étais confiante que je pouvais avoir de bonnes descentes. Mon objectif était de me rendre dans les rondes supérieures, cette mentalité-là m’a vraiment aidé à y arriver. »

Les chances de médaille d’or d’Hamel se sont ensuite envolées lors des demi-finales alors qu’elle affrontait Lisa Bunschoten. La Néerlandaise a battu Hamel, en route vers la plus haute marche du podium.

« Lisa (Bunschoten) est toujours très dominante sur le circuit, c’est une excellente athlète et elle donne toujours du fil à retordre, mais c’est le fun de l’affronter. Je suis heureuse d’avoir réussi à bien performer ensuite pour la médaille de bronze », a conclu Hamel.

Alexis Guimond tout près d’un podium

Lillehammer était aussi le théâtre des épreuves de descente en ski para-alpin. Le Québécois Alexis Guimond s’y est classé au quatrième rang, à moins de 0,5 seconde d’une place sur le podium. Malgré le bon classement, Guimond aurait aimé obtenir un meilleur résultat.

« Je ne suis pas vraiment satisfait de ma performance. Un peu déçu aussi de mon approche. J’avais bien débuté et j’avais une bonne anticipation. Je n’ai pas joué de chance avec le vent et j’ai manqué d’agressivité dans quelques sections. J’aurais pu faire beaucoup mieux », a-t-il affirmé en entrevue avec Sportcom.

L’Autrichien Markus Salcher a remporté la médaille d’or devant le Français Arthur Bauchet (+0,38 seconde). Le Russe Aleksei Bugaev (+1,94 seconde) s’est, quant à lui, emparé de la médaille de bronze.

Alexis Guimond pourra se reprendre dès samedi avec la présentation de l’épreuve du Super-G.

« C’est une opportunité ratée aujourd’hui (vendredi), mais ça me donne du feu pour le Super-G. Je suis content de pouvoir retourner en piste rapidement. »

Vous pourriez aussi aimer...

15 Jan - 2022 | par Luc Turgeon

Les Québécois stoppés en première manche

Montréal, 15 janvier 2022 (Sportcom) – Les paires canadiennes ont été limitées à une seule descente samedi, à l’épreuve par équipe de…

Nos partenaires