8 Déc - 2016 | par Mathieu Laberge

Natation – Championnats du monde (petit bassin)

Sandrine Mainville met la touche finale à la médaille de bronze

Montréal, 7 décembre 2016 (Sportcom) – Sandrine Mainville, Michelle Williams, Markus Thormeyer et Yuri Kisil sont montés sur la troisième marche du podium du relais 4 x 50 m libre mixte présenté mercredi soir, à Windsor (Ontario), aux Championnats du monde de natation en petit bassin. Le quatuor canadien a terminé à 0,01 seconde du deuxième rang détenu par les Néerlandais (1 minute 29,82 secondes.) La Russie s’est imposée en un temps de 1 minute 29,73 secondes.

Kyle Masse a procuré l’autre médaille canadienne de la soirée, une d’argent, au 100 m dos féminin.

« L’important, c’était de gagner une médaille! Nous la voulions, nous l’avons eue et nous sommes vraiment contents! » a déclaré Mainville, de Boucherville, dernière relayeuse, qui a parcouru ses deux longueurs du bassin de 25 mètres en 23,68 secondes.

« Il y a beaucoup de vagues dans la piscine et il fallait demeurer concentrée. J’ai arrêté de regarder notre classement après notre deuxième relayeur afin de me concentrer sur ce que j’avais à faire, car lorsque nous sommes près d’une médaille, j’ai tendance à trop penser à ça. »

Les Québécois Miranda-Florent Richard-Jarry, de Montréal, Alexia Zevnik, de Montréal et Katerine Savard, de Pont-Rouge, ainsi que l’Albertain Yuri Kisil, avaient nagé pour le Canada en ronde préliminaire.

Mainville a également fini troisième de sa demi-finale au 100 m libre. Elle sera de la finale jeudi.

Finaliste au 200 m papillon Katerine Savard, s’est classée septième avec un chrono de 2 minutes 07,49 secondes où la Hongroise Katinka Hosszu (2 minutes 02,15 secondes) s’est imposée.

Sa concitoyenne de Pont-Rouge, Audrey Lacroix, dont c’est l’épreuve de prédilection, s’est arrêtée en préliminaire. L’athlète de 33 ans a obtenu le 11e chrono (2 minutes 05,58 secondes) et a fini à 53 centièmes de seconde d’une place en finale.

« Je savais qu’il était possible que j’aie un peu de difficulté dans le dernier 50 mètres et c’est ce qui est arrivé. Je me sentais très bien aux premiers 125 mètres, mais je n’avais juste pas ce qu’il fallait pour garder la cadence et la puissance en fin de course », a indiqué Lacroix, qui sera de retour en action samedi au 100 m papillon.

Ivan Cocunubo, de Hull, a vu son parcours s’arrêter en matinée quand il a fini 41e du 100 m papillon.

Vous pourriez aussi aimer...

6 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Des relais d’or et d’argent

Montréal, 6 novembre 2022 (Sportcom) – Les champions olympiques du relais masculin Pascal Dion, Steven Dubois, Maxime Laoun et Jordan Pierre-Gilles ont…

12 Nov - 2022 | par Sportcom

Les Canadiennes exclues du podium

Montréal, 12 novembre 2022 (Sportcom) – Les Canadiennes n’ont pu se faire justice lors de la finale de bronze de la Coupe…

Nos partenaires