28 Jan - 2016 | par Autre

Fédération québécoise des sports cyclistes

Sécurité des cyclistes : toujours un enjeu

Montréal, 28 janvier 2016 – En cette journée de remaniement ministériel, la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC) tient à la saluer la venue de M. Jacques Daoust à la barre du Ministère des Transports du Québec (MTQ). Celui qui occupait le poste de ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations succède à M. Robert Poëti.

La FQSC réitère l’importance de l’enjeu qu’est la cohabitation des divers usagers de la route. Elle souhaite donc que le nouveau ministre des Transports sera sensible à la réalité des cyclistes qui sont, il faut le rappeler, les usagers les plus vulnérables, avec les piétons.

Il va sans dire que les attentes de la communauté cycliste sont grandes, d’autant plus qu’une réforme du Code de la sécurité routière se fait attendre depuis quelques mois déjà. En effet, lors de son mandat, l’ancien porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), M. Poëti, avait formé un groupe de discussion où étaient représentés les différents organismes voués à la défense des intérêts des cyclistes, dont la FQSC. Tous s’entendaient sur l’importance de moderniser le Code, jugé désuet et dont la dernière réforme remonte à 1979.

Au terme des consultations, plusieurs modifications et amendements avaient été proposés par les divers acteurs ainsi rassemblés. D’ailleurs, voici les principales doléances de la FQSC :

•          Introduction du principe de prudence

•          Établissement d’une loi sur la distance latérale de sécurité minimale (1 m en milieu urbain et 1,5 m en milieu rural)

•          Modification de l’article qui exige de rouler à l’extrême droite (retrait du terme « extrême »)

•          Permission de rouler à deux de front, lorsque le contexte le permet

•          Retrait de l’obligation pour les vélos d’être munis de réflecteurs

•          Arrêt obligatoire des véhicules venant à sens inverse dans certaines manifestations sportives

•          Reconnaissance de l’arrêt Idaho, qui permettrait aux cyclistes de dépasser un panneau d'arrêt sans s'immobiliser lorsque la voie est libre, comme si un arrêt équivalait à céder le passage

•          Port du casque obligatoire

Bref, la FQSC espère que la réforme tant attendue sera dévoilée sous peu, mais surtout, qu’elle prendra en compte les préoccupations des cyclistes en matière de sécurité.

Sur le Web

Pour plus d’information, visitez le www.fqsc.net. Pour ne rien manquer de l’actualité cycliste québécoise, aimez notre page Facebook FQSC – Fédération québécoise des sports cyclistes et suivez les nouvelles à partir du compte Twitter @fqsc.

-30-

Source : Catherine Barbeau, coordonnatrice aux communications
Fédération québécoise des sports cyclistes
(514) 252-3071 poste 3739
(514) 554-4170
www.fqsc.net

Vous pourriez aussi aimer...

22 Juil - 2022 | par Luc Turgeon

Fatigue et camaraderie en cette 19e étape

Montréal, 22 juillet 2022 (Sportcom) – L’un derrière l’autre, Antoine Duchesne et Hugo Houle sont passés à l’offensive durant la 19e étape…

Nos partenaires