2 Mai - 2023 | par Louis-Michel Lelièvre

Cyclisme sur route – Tour d’Espagne (Femmes)

Simone Boilard se démarque sous le chaud soleil de l’Espagne

Nouvelle

Montréal, 2 mai 2023 (Sportcom) – Simone Boilard (St Michel – Mavic – Auber93) s’est illustrée lors de la deuxième étape du Tour d’Espagne disputée mardi, entre Orihuela et Pilar de la Horodada, en disputant la victoire dans le sprint final. La Québécoise a finalement pris le 13e rang après une journée bien remplie, sous les forts rayons du soleil.

Après avoir vu sa coéquipière française Coralie Demay se retrouver dans l’échappée en tout début de journée, la Québécoise est passée à l’action pour s’installer confortablement dans le peloton pour les derniers kilomètres de la course.

« Ça fait toujours partie de nos objectifs d’avoir une fille de l’équipe qui se démarque, qui se place dans l’échappée du jour. Coralie est peut-être partie un peu tôt et c’est pour ça qu’elle n’a pas trop forcé pour y demeurer, mais c’est plaisant de voir quelqu’un de l’équipe être en tête en début de course », s’est réjouie Boilard, en entrevue avec Sportcom.

Seule de son équipe à l’avant du groupe, Boilard a de son mieux pour se positionner de la meilleure façon possible pour le sprint où elle a tenu tête à plusieurs favorites dont la Néerlandaise Annemiek Van Vleuten, même après avoir appliqué les freins pour éviter les collisions.

« Ce n’est pas une mauvaise journée, c’était assez nerveux sur les routes et tout le monde avait le goût de participer au spectacle. Le final était très chaotique pour moi, j’étais bien placée, mais j’ai dû freiner à un mauvais moment et j’ai perdu plusieurs positions. Je suis contente de la journée en général », a expliqué Boilard.

En toute fin de course, l’Américaine Chloe Dygert (Canyon//SLAM Racing) a été la première à s’élancer au sprint pour tenter d’aller chercher la victoire. Elle a cependant été rattrapée dans les derniers mètres par les Néerlandaises Charlotte Kool (DSM) et Marianne Vos (Jumbo-Visma).

Kool l’a finalement emporté tout juste devant Vos, qui, en guise de consolation, grimpe au premier rang du classement général provisoire. De son côté, Dygert, championne du monde au contre-la-montre en 2019 a terminé troisième, elle qui en est à sa première sortie de la saison après une sérieuse blessure au genou subie en 2020 et une opération pour éliminer sa tachycardie l’automne dernier.

Olivia Baril (UAE ADQ) a, quant à elle, terminé au 45e échelon, elle aussi dans le peloton de tête. Après un important carambolage avec 37 kilomètres à parcourir, Baril a travaillé d’arrache-pied pour aider ses coéquipières Silvia Persico et Karolina Kumiega à revenir avec les meneuses.

« C’était vraiment dommage parce qu’on avait une excellente journée jusqu’à cette chute. Silvia et Karolina avaient de grandes ambitions pour cette étape, mais ça fait partie du sport. On a réussi à limiter les dégâts par la suite », a mentionné l’athlète de Rouyn-Noranda.

Également impliquée physiquement dans cette chute, Magdeleine Vallières-Mill (EF Education-TIBCO-SVB) a finalement croisé le fil d’arrivée en 105e place, en compagnie de plusieurs coéquipières.

« Veronica Ewers est tombée dans cette grosse chute, j’ai freiné à temps pour ne pas tomber, mais je suis restée avec elle pour l’aider à remonter comme c’était notre meneuse aujourd’hui (mardi). Elle a eu des problèmes de vélo par la suite, sa roue avant frottait énormément, donc ça n’a pas été facile », a raconté Vallières-Mill.

Finalement, Adèle Normand (Massi – Tactic) s’est classée 92e.

Le Tour d’Espagne se poursuivra mercredi avec la présentation de la troisième étape, sur le plat, entre Elche de la Sierra et La Roda.

Vous pourriez aussi aimer...

4 Fév - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Et de quatre pour Eliot Grondin !

Montréal, 4 février 2024 (Sportcom) – Eliot Grondin n’était visiblement pas rassasié après sa médaille d’or récoltée samedi à la Coupe du…

25 Fév - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une journée en deux temps pour Arnaud Gaudet

Montréal, 25 février 2024 (Sportcom) – Les journées se suivent et se ressemblent du côté d’Arnaud Gaudet en Coupe du monde de…

8 Fév - 2024 | par Mathieu Laberge

Un duo qui n’a pas fini de progresser

Montréal, 8 février 2024 (Sportcom) – Encore en train de reprendre son souffle, Audrey Lamothe a poussé un grand cri de joie…

Nos partenaires