12 Jan - 2022 | par Mathieu Laberge

Ski acrobatique – Coupe du monde (sauts)

Nadeau, Fontaine et Aumond tous finalistes à Deer Valley

Nouvelle

Facebook, Freestyle Canada

Montréal, 12 janvier 2022 (Sportcom) – Le chemin est long pour monter sur un podium de Coupe du monde. Mercredi, les jeunes Québécois Émile Nadeau, Miha Fontaine et Flavie Aumond n’ont pas été médaillés à la compétition des sauts de ski acrobatique de Deer Valley, sauf qu’ils se sont rapprochés de cet objectif. Et plus important encore, certains d’entre eux ont peut-être même assuré leur place pour les prochains Jeux olympiques.

Nadeau et Aumond se sont classés cinquièmes en grande finale, alors que Fontaine a pris le sixième rang dans cette journée où les trois sauteurs ont aussi excellé en début de compétition.

Xindi Wang a mené le balayage chinois du podium masculin et l’Australienne Laura Peel a survolé l’épreuve féminine.

Deer Valley sourit à Nadeau

Il y a des endroits plus festifs que l’Utah pour célébrer sa majorité, mais Émilie Nadeau s’est tout de même payé un beau cadeau de fête à la veille de ses 18 ans en perçant le top-5 d’une Coupe du monde pour la deuxième fois de sa carrière. Un an plus tôt, c’est au même endroit qu’il avait décroché une quatrième place.

« J’ai réussi à atterrir mes premiers sauts triples en Coupe du monde et je suis vraiment content de ça ! Hier (mardi), à l’entraînement, je me suis blessé à une cheville et j’avais mal, alors j’ai fait un saut de moins avant la compétition. J’y suis allé le tout pour le tout et en faisant mon plus gros saut et ç’a bien fonctionné », a soutenu le jeune athlète avec fierté.

Une fois en super finale, Nadeau a bien exécuté ses manœuvres dans les airs, mais une fois au sol, il a été catapulté vers l’avant avant de retomber sur ses skis.

« La visibilité avait changé et il y avait de l’ombre dans la zone d’atterrissage et ce n’était pas évident. […] Malgré cela, je suis vraiment content de ce que j’ai fait ! »

Dernier en lice

Miha Fontaine partait en position de favori en super finale après avoir dominé la ronde précédente. Avant même de s’élancer vers le tremplin, il avait déjà le sentiment du devoir accompli.

« La dernière fois que j’ai vécu ça, c’est dans une compétition Nor-Am, il y a deux ans. Là, en Coupe du monde, ça m’a vraiment surpris. J’étais en haut et je n’en revenais pas que j’étais le dernier à sauter ! » a soutenu à Sportcom celui qui a fêté ses 18 ans la semaine dernière.

« Je sentais que j’avais déjà fait ma journée. Je n’avais jamais vécu la pression de passer en dernier et ce sera quelque chose à comprendre pour les prochaines fois afin d’être mieux préparé », a-t-il ajouté, nullement déçu de ne pas être médaillé après avoir touché le sol avec son dos à la réception de son dernier saut.

Le fils de l’ancien champion Nicolas Fontaine a réussi deux top-8 l’an dernier et celui de mercredi est son deuxième cette saison. Selon ses calculs, cela lui permet de répondre aux critères de sélection olympique.

Il faudra toutefois attendre les résultats canadiens des autres disciplines du ski acrobatique avant de savoir combien de places seront allouées à chacune d’entre elles dans l’équipe olympique qui sera à Pékin le mois prochain.

« On va attendre, mais pour l’instant, ça regarde très bien ! »

Record personnel pour Flavie Aumond

En terminant cinquième, Flavie Aumond a décroché le meilleur résultat de sa carrière en Coupe du monde individuelle, elle qui avait fini en sixième place au Relais de Lac-Beauport, la semaine dernière.

« Je savais que j’étais capable et je me suis vraiment bien classée en qualification avec mon meilleur score à vie (90,09). En super finale, j’ai raté mon départ (décollage du tremplin), ce qui a fait en sorte que c’était moins gros dans les airs. (Ce résultat) nous aide vraiment pour la qualification olympique ! J’ai de bonnes chances, sauf que ça reste à voir avec la sélection officielle. »

En grande finale, la skieuse de Lac-Beauport a été déséquilibrée vers l’arrière au moment de toucher le sol.

En première finale, Justine Ally a raté la réception de son saut et a culbuté vers l’avant. Heureusement, la skieuse de Lac-Supérieur n’a pas semblé se blesser et elle a même pu saluer la caméra lors de l’attribution de sa note. Elle conclut la journée au 11e rang.

Victor Primeau et Alexandre Duchaine, respectivement 25e et 32e, se sont arrêtés en ronde des qualifications masculines. Naomy Boudreau-Guertin (Boischatel) a pour sa part pris le 23e rang chez les femmes.

L’action reprendra jeudi sur le site des Jeux olympiques de 2002 avec la présentation de l’épreuve des bosses.

L’annonce officielle de l’équipe olympique de ski acrobatique devrait se faire dimanche prochain.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

13 Jan - 2022 | par Luc Turgeon

Une centaine de médailles au cou

Mikaël Kingsbury signe une 4e victoire de suite dans une finale tragique Montréal, 14 janvier 2022 (Sportcom) – La collection de médailles…

Nos partenaires