17 Déc - 2022 | par Mathieu Laberge

Ski de fond – Coupe du monde

Olivia Bouffard-Nesbitt se gâte une semaine avant Noël

Nouvelle

Facebook

Montréal, 17 décembre 2022 (Sportcom) – À une semaine de Noël, Olivia Bouffard-Nesbitt s’est payé un beau cadeau alors qu’elle a accédé au tableau éliminatoire d’une Coupe du monde sprint de ski de fond pour une première fois. Samedi, à l’épreuve de Davos, en Suisse, disputée en style libre, la fondeuse a conclu sa journée au 25e rang après avoir été arrêtée en ronde des quarts de finale.

Et c’est avec le sourire aux lèvres qu’elle a commenté sa journée.

« Ah, je suis tellement contente ! C’est la première fois que je me qualifiais pour les vagues éliminatoires dans une Coupe du monde », a lancé d’emblée l’athlète qui était la quatrième à s’élancer sur le parcours.

Une fois sa qualification terminée, Bouffard-Nesbitt se préparait à rentrer à l’hôtel, croyant que sa journée était finie.

« Je suis allée me changer et honnêtement, je ne pensais pas être passée (dans les 30 qualifiées). J’allais dire au revoir à mon coach et il m’a félicitée, car je passais au tour suivant. Je n’y croyais pas ! Quand tu penses que tu ne vas pas te qualifier, c’est un peu pénible de suivre les résultats. Me qualifier 30e, j’étais tellement contente ! »

Une fois en ronde éliminatoire, la fondeuse de Morin-Heights a mentionné être partie un peu trop vite et elle s’est retrouvée en tête de course. Elle a ensuite terminé cinquième sur six participantes.

« Finalement, la course était plus tactique au premier tour. Être en avant, ce n’était pas ma stratégie, mais je n’ai pas de regret, car j’ai vu que j’avais la vitesse pour skier dans le groupe, même si je ne l’avais pas à la fin de la course », a ajouté celle qui a participé aux Jeux olympiques de Pékin, l’hiver dernier.

La Yukonnaise Dahria Beatty s’est classée 23e après avoir été elle aussi éliminée en ronde des quarts.

Liliane Gagnon, de Québec, a fait tourner bien des têtes à la première Coupe du monde de sa carrière, alors qu’elle s’est classée 32e des qualifications. L’athlète de 19 ans a raté sa place pour le tableau éliminatoire des 30 meilleures par une seconde et demie.

« Quel début pour elle ! C’est vraiment encourageant et nous sommes fiers d’elle. Elle a super bien skié et bien géré le stress », a soutenu Bouffard-Nesbitt.

En grande finale, la Suisse Nadine Faehndrich s’est imposée devant l’Américaine Jessie Diggins et la Suédoise Johanna Hagstroem.

Antoine Cyr et Graham Ritchie également des éliminatoires

Le Gatinois Antoine Cyr a été le 28e plus rapide des qualifications masculines. Son compatriote Graham Ritchie a pour sa part enregistré le huitième meilleur chrono.

Les deux Canadiens ont ensuite vu leur parcours s’arrêter au premier tour éliminatoire. Cyr s’est classé sixième de sa vague de quart de finale qui a remportée par l’éventuel vainqueur du jour, l’Italien Federico Pellegrino.

L’argent est allé au Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo et le bronze au Français et premier des qualifications, Lucas Chavanat.

Au classement final, Ritchie termine 17e et Cyr 29e.

Des courses de 20 kilomètres style libre départ individuel auront lieu dimanche.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

28 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Antoine Cyr atteint les quarts de finale

Montréal, 28 janvier 2023 (Sportcom) – Invité surprise à la Coupe du monde de ski de fond des Rousses (France), Antoine Cyr…

Nos partenaires