28 Jan - 2024 | par Mathieu Laberge

Ski de fond – Coupe du monde

« C’est surréaliste ! J’ai encore de la misère à y croire » – Liliane Gagnon neuvième en Coupe du monde

Nouvelle

Photo: Archives, Facebook, Nordiq Canada

Montréal, 28 janvier 2024 (Sportcom) – La fondeuse Liliane Gagnon a connu une journée exceptionnelle au 20 km style libre départ groupé de la Coupe du monde de Goms, en Suisse, alors qu’elle s’est classée au neuvième rang. Il s’agit du meilleur résultat individuel en Coupe du monde pour l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges qui n’avait même jamais percé le Top-30.

« C’est surréaliste ! J’ai encore de la misère à y croire » a lancé d’entrée de jeu Gagnon, 21 ans, en entrevue à Sportcom. « J’essaie de ne pas trop regarder les résultats au cas où ça changerait. Je me sentais en forme depuis la fin de semaine dernière, mais je ne voulais pas me jinxer. J’aurais été contente de faire un Top-30, mais de là à faire une neuvième place, ouf !  Je n’ai aucune idée de ce qui s’est passé, sincèrement ! »

La Québécoise a franchi la ligne d’arrivée 16,1 secondes après la vainqueure, l’Américaine Jessie Diggins, gagnante du récent Tour de ski et spécialiste des épreuves de distance en style libre. La Suédoise Frida Karlsson (+0,6 s) et la Suisse Nadine Faehndrich (+2 s) ont aussi été médaillées. Olivia Bouffard-Nesbitt, de Morin-Heights, s’est classée 54e (+6 min 37,3 s).

Gagnon avait déjà décroché une neuvième place en Coupe du monde, sauf que c’était au sprint par équipe à la Coupe du monde de Lahti (Finlande), en mars dernier, alors qu’elle faisait équipe avec Katherine Stewart-Jones. Avant la journée de dimanche, le meilleur résultat individuel de Gagnon dans le grand cirque blanc avait été sa 31e place au sprint libre de samedi.

Pendant la course, Gagnon a eu peine à croire qu’elle faisait partie de l’élite mondiale.

« Je répondais super bien aux attaques en haut des montées, je n’ai jamais lâché alors que le peloton de tête devenait de plus en plus petit. Je me disais que j’allais probablement frapper un mur, car ce n’est pas dans mes habitudes de skier avec ces filles-là aussi longtemps, mais finalement, le mur n’est jamais venu faut croire. […] Aujourd’hui, les étoiles se sont alignées avec la forme, le parcours et des super skis ! Je croyais que je pouvais faire une neuvième place un jour, mais pas aujourd’hui. Plutôt dans deux ou trois ans. »

Tout au long de l’entrevue, on a senti que Gagnon voulait garder les pieds sur terre à la suite de cette prestation. Un Top-10 ne deviendra pas nécessairement la nouvelle norme pour elle, sauf que son résultat de dimanche fera en sorte qu’elle fera désormais partie des favorites en vue des prochains Championnats du monde des moins de 23 ans qui auront lieu à Planica (Slovénie) à compter du 5 février.

« Je ne veux pas me mettre de pression, mais c’est clair que je viens de franchir une grosse marche », lance en riant celle qui a été la plus rapide des moins de 23 ans sur le parcours de dimanche et qui était passée sous le bistouri au début novembre afin de régler un problème de tachycardie supra ventriculaire.

« J’étais de retour sur les skis six jours plus tard (après l’opération) et je suis contente de voir que j’ai pu me remettre sur pieds aussi vite et que cela n’a pas affecté mon début de saison. »

Antoine Cyr a été le meilleur représentant canadien à l’épreuve masculine de cette même distance, alors qu’il a pris le 22e rang, à 36,7 s du plus rapide, le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo. La Norvège a réussi le doublé grâce à Simen Hegstad Krueger (+0,7 s), tandis que le Français Jules Lapierre (+12 s) a fini sur la troisième marche du podium.

Le circuit de la Coupe du monde de ski de fond se déplacera vers la station albertaine de Canmore, où l’action reprendra à compter du 9 février.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

3 Fév - 2024 | par Sportcom

Tess Routliffe poursuit sa lancée

Montréal, 3 février 2024 (Sportcom) – Déjà médaillée au 200 m quatre nages et au 100 m brasse aux Séries mondiales de…

2 Fév - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Les Canadiennes s’imposent en petite finale

Montréal, 2 février 2024 (Sportcom) – Abonnée au podium lors des trois dernières Coupes du monde de ski cross, Hannah Schmidt a…

Nos partenaires