2 Déc - 2022 | par Mathieu Laberge

Ski de fond – Coupe du monde

Une constance hâtive qui fait plaisir à Katherine Stewart-Jones

Nouvelle

Photo: Nathaniel Mah

Montréal, 2 décembre 2022 (Sportcom) – En finissant 26e du 10 kilomètres style libre en départ individuel de la Coupe du monde de ski de fond de Lillehammer vendredi en Norvège, Katherine Stewart-Jones sent déjà que les choses tombent bien en place pour elle, même si la saison vient à peine de débuter.

La Québécoise et meilleure Canadienne du jour a accusé un retard de 1 minute 10 secondes sur la gagnante, l’Américaine et deuxième au classement général du gros globe de cristal de la saison dernière, Jessica Diggins. L’Allemande Katharina Henning (+3,8 secondes) et la Norvégienne Heidi Weng (+15,4 secondes) l’ont accompagnée sur le podium.

« Je suis vraiment contente, car sur ce parcours-là, l’an dernier, j’ai vraiment eu de la misère », a reconnu Stewart-Jones, qui avait pointé au 54e rang à cette épreuve en 2021. « C’est un parcours quand même plat pour une Coupe du monde et j’ai tendance à avoir de meilleurs résultats dans ceux qui ont du dénivelé. Je voulais donc skier le parcours différemment cette année et c’est ce que j’ai fait, en plus d’avoir bien dosé mon effort. »

L’athlète ajoute avoir fait un effort moins intense dans la montée principale afin de mieux se concentrer dans d’autres sections du parcours. Signe que la fondeuse de Chelsea a été un métronome pendant son effort de 25 minutes, elle s’est classée entre les positions 27 à 30 à quatre des cinq chronos intermédiaires.

« J’ai réussi à faire la même chose la semaine dernière (à Ruka, en Finlande). Dans le passé, j’ai souvent eu de la difficulté aux épreuves en départ individuel et là, on dirait que je comprends un peu mieux comment pacer. »

À ce deuxième week-end de compétition de la saison, Stewart-Jones fait déjà preuve d’une belle constance aux épreuves d’endurance comme le démontrent ses 20e et 24e places obtenues la semaine dernière.

« C’est ça que je voulais cette année : être constante et améliorer mes performances durant l’année. En ce moment, je suis vraiment à la bonne place pour faire ça, alors je suis pas mal contente ! » a conclu l’athlète avant d’ajouter qu’il sera maintenant possible pour elle de s’approcher du top-15.

Olivier Léveillé a pour sa part obtenu le meilleur résultat du pays à l’épreuve masculine. Le Sherbrookois a enregistré le 36e temps (22 minutes 10,8 secondes) pour finir à 58,2 secondes du vainqueur, le Norvégien Iver Tildheim Andersen. Didrik Toenseth et Hans Christer Holund ont complété ce podium entièrement norvégien.

À son premier départ de la saison dans le circuit de la Coupe du monde, Antoine Cyr a accusé un retard de 1 minute 10,9 secondes pour finir au 46e rang. L’autre Canadien en lice, Graham Ritchie, s’est classé 51e.

Les courses de sprints auront lieu samedi et Stewart-Jones a confirmé à Sportcom qu’elle ferait l’impasse sur celles-ci afin de préserver ses énergies en préparation du 20 kilomètres classique départ groupé de dimanche.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

29 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Antoine Cyr comble ses grosses attentes

Montréal, 29 janvier 2023 (Sportcom) – « J’ai de grosses attentes et on verra comment ça va aller », avait mentionné le fondeur Antoine…

Nos partenaires