23 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Ski para-alpin – Championnats du monde

Dure journée au bureau pour Turgeon et Guimond

Nouvelle

Facebook

Montréal, 23 janvier 2023 (Sportcom) – Les deux Québécois en action lundi aux Championnats du monde de ski para-alpin, Frédérique Turgeon et Alexis Guimond, ont obtenu des résultats identiques aux épreuves de catégorie debout. Au super-G féminin, Turgeon s’est classée cinquième à 1,51 seconde du podium, tandis que Guimond a décroché le même classement pour rater une médaille de 1,59 seconde à Espot, en Espagne.

La Suédoise Ebba Aarsjo a laissé la concurrence loin en creusant un écart de 4,15 secondes sur sa plus proche rivale, l’Allemande Andrea Rothfuss. Anna-Maria Rieder (+4,42 secondes), également de l’Allemagne, a été l’autre médaillée. Turgeon conclut à 5,93 secondes du titre à ce super-G, épreuve où elle avait été décorée du bronze aux mondiaux de 2019.

« Je pense que c’est le pire ski que j’ai fait cette année. (Dire cela), c’est vraiment être honnête envers moi-même et ce n’était vraiment pas bon. Les conditions étaient difficiles pour moi et plusieurs unijambistes. Il faut que je fasse des ajustements dans la façon dont j’attaque le parcours. […] Ça peut juste aller mieux à partir de maintenant ! » a commenté Turgeon qui n’était toutefois pas abattue par ce résultat.

Lorsqu’elle parle des conditions de la piste, la Paralympienne de 23 ans explique que le parcours était parsemé de sections glacées et de sections recouvertes d’amas de neige en raison du vent. Conséquemment, les sections où la neige était soufflée par le vent ralentissaient les participantes.

« Il y avait un motton de neige qui s’était ramassé dans le parcours et c’est là que j’ai su que les conditions seraient rough. Ça m’a vraiment déconcentrée pour le reste du parcours et j’étais plus concentrée sur la neige que sur ce que j’avais à faire. Je peux juste m’améliorer et j’imagine que les conditions vont elles aussi s’améliorer. »

La fin du mur a aussi été ardue, particulièrement pour les athlètes unijambistes comme l’a rapporté la Québécoise.

« C’était glacé et je n’avais aucune confiance dans le pitch. J’ai failli tomber deux fois. Je n’avais vraiment pas le choix de me rendre en bas, mais ce sont des choses qui arrivent. Normalement, je skie vraiment mieux dans des pitchs qui sont glacés et c’est dommage de voir la façon dont s’est terminée ma journée. »

Les résultats ont été plus serrés à la course masculine où le titre mondial a été décerné à l’Autrichien Markus Salcher qui a devancé le Suisse Robin Cuche (+0,20 seconde). Le quadruple médaillé des Jeux de Pékin, le Français Arthur Bauchet, a fini troisième (+0,79 seconde). Guimond a fini à 2,38 secondes de Salcher.

« Ce n’est pas ma meilleure performance et j’ai fait beaucoup de fautes dans le parcours qui ont coûté assez cher. Je vais en retirer les points positifs », a reconnu Guimond, de Gatineau, qui compte bien se reprendre d’ici la conclusion de ces mondiaux qui prendront fin le 29 janvier.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

29 Jan - 2023 | par Mathieu Laberge

Antoine Cyr comble ses grosses attentes

Montréal, 29 janvier 2023 (Sportcom) – « J’ai de grosses attentes et on verra comment ça va aller », avait mentionné le fondeur Antoine…

Nos partenaires