14 Mai - 2016 | par Émilie Bouchard Labonté

Judo – Grand Prix

Stéfanie Tremblay cinquième à Almaty

Montréal, 14 mai 2016 (Sportcom) – La judoka québécoise Stéfanie Tremblay n’est pas passée bien loin de monter sur le podium samedi, au Grand Prix d’Almaty, au Kazakhstan. L’athlète de Saguenay a finalement conclu au cinquième rang chez les moins de 63 kg.

Classée au 29e rang mondial, Tremblay a été privée de la médaille de bronze par la Néerlandaise Juul Franssen, 18e, qui l’a battue par ippon.

 « C’est ma meilleure performance en Grand Prix chez les moins de 63 kg, mais c’est sûr qu’une  cinquième place c’est toujours décevant…  a raconté la Québécoise. J’étais si proche du podium, mais malgré tout, je me suis bien battue. »

Stéfanie Tremblay avait amorcé la journée en l’emportant face à l’Américaine Hannah Martin, 32e, avant de voir la Mongole Tserennadmid Tsend-Ayush 12e sur l’échiquier mondial, se dresser sur son chemin. La Québécoise a tenu bon lors des quatre minutes du combat, mais ses deux pénalités reçues, contre une pour son adversaire, ont scellé l’issue de la rencontre.

« Mon combat contre l'Américaine était plutôt tactique. Je la connais très bien. Ça s'est joué sur les pénalités. Mon combat contre la Mongole était aussi très serré. C'est dommage que j'aie perdu par pénalité. J'avais bien commencé et de petites erreurs m'ont coûté la vitoire », a expliqué Tremblay.

L’athlète de 26 ans  a ensuite pris le chemin du repêchage où elle a vaincu par waza-ari la Turque Busra Katipoglu, ce qui lui a permis de combattre pour la médaille de bronze.

L’échéancier du 31 mai, date limite du processus de sélection olympique pour les judokas, arrive à grands pas et Stéfanie Tremblay sait déjà qu’elle arrivera à court de points pour obtenir un billet pour Rio. « Malgré que je ne pense pas me qualifier pour les Jeux, je crois avoir bien fait en seulement un an et demi dans ma nouvelle catégorie de poids », a indiqué celle qui rivalisait auparavant chez les moins de 57 kg.

« Je suis fière de ce que j’ai accompli en si peu de temps », a conclu la judoka qui en plus de sa cinquième place au Grand Prix d’Almaty a raflé trois médailles d’or en Coupe du monde, une médaille d’argent aux Jeux panaméricains et le bronze aux Championnats panaméricains.

Même si la situation lui semble un peu amère pour l'instant, Tremblay a bien l'intention de poursuivre sa carrière de judoka.

« Pour l'instant, j'ai besoin d'une pause pour me reposer, mais aussi pour me fixer de nouveaux objectifs. Deux années intenses de qualification olympique, c'est assez exigeant! » a indiqué la Québécoise.

Stéfanie Tremblay était la seule Canadienne à Almaty. Le Québécois Étienne Briand est pour sa part du côté de Orenbourg, en Russie, pour une Coupe européenne. Il sera en action dimanche chez les moins de 81 kg.

Vous pourriez aussi aimer...

16 Juil - 2022 | par Sportcom

En rafale

Cyclisme sur route – Hugo Houle épaule ses coéquipiers Après une journée complètement folle vendredi où il a terminé au troisième rang…

19 Juil - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Le rêve fou d’Hugo Houle devenu réalité

Il remporte la 16e étape du Tour de France Montréal, 19 juillet 2022 (Sportcom) – Souvent qualifié de coéquipier exemplaire, de travailleur…

Nos partenaires