11 Mar - 2023 | par Sportcom

Patinage de vitesse courte piste – Championnats du monde

Steven Dubois et les pénalités : pour le meilleur et pour le pire

Nouvelle

Montréal, 11 mars 2023 (Sportcom) – Les pénalités ont ponctué la journée de Steven Dubois aux Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste. Après avoir été exclu du top-3 du 1500 m en raison d’une pénalité, l’athlète de Terrebonne a par la suite profité d’une pénalité décernée à un autre patineur pour se hisser sur la deuxième marche du podium au 500 m.

Dubois a été explosif dès les débuts de la finale du 500 m et il s’est rapidement installé en première place. Il a tenu le coup pendant un bon moment jusqu’à ce qu’il soit dépassé par le Chinois Xiaojun Lin et l’Italien Pietro Sighel avant de franchir la ligne d’arrivée.

Coup de théâtre, quelques instants plus tard, on a annoncé la disqualification du patineur chinois puisqu’il ne portait pas sa puce de chronométrage pendant la course, ce qui a permis à Dubois de grimper une marche supplémentaire.

« J’ai commencé la course en force, mais j’ai vu le patineur chinois (Xiaojun Lin) me rattraper rapidement et je savais que je devais me battre fort avec lui. Je termine deuxième et ça me rend assez heureux. Je voulais une médaille aux Championnats du monde depuis longtemps. C’était l’une des choses qui me restaient à accomplir, je suis fier, mais la prochaine fois, j’y vais pour la médaille d’or », a mentionné Dubois après la compétition.

La disqualification de Xiaojun Lin a du même coup permis au Néerlandais Jens van’ T Wout de finir l’épreuve avec la médaille de bronze. Maxime Laoun a de son côté terminé au premier rang de la finale B. Félix Roussel a été pénalisé en quart de finale où sa journée de travail a pris fin.

Cette médaille d’argent est une consolation pour Dubois qui avait lui-même été pénalisé au 1500 m plus tôt dans la journée après un contact avec van’ T Wout, ce qui l’avait privé de la médaille d’argent sur la distance.

Le malheur de Dubois a toutefois fait le bonheur de son coéquipier Pascal Dion qui a profité de cette disqualification pour passer du quatrième au troisième rang.

Dion avait d’ailleurs commencé la finale avec panache s’installant à l’avant du peloton, il aura finalement été ennuyé par le contact de Dubois sur van’ T Wout jusqu’à glisser plus loin au classement.

« C’était une course assez excitante et je pense que je m’en suis bien sorti. Avec la disqualification de Steven, je termine troisième et je suis très heureux de ce résultat. C’est vraiment bien de remporter deux médailles aux Championnats du monde en deux ans », a affirmé Dion, qui avait été médaillé d’argent sur 1500 m aux mondiaux de Montréal de l’an dernier.

L’or est revenu au Sud-Coréen Ji Won Park alors que Pietro Sighel a bénéficié de la pénalité de Dubois pour devenir vice-champion du monde du 1500 m. Quant à Jordan Pierre-Gilles, il a été freiné en quart de finale.

Médaille de bronze pour Kim Boutin au 1500 m

Kim Boutin s’est démarquée dans une finale haute en intensité au 1500 m en attendant le bon moment pour effectuer un dépassement payant. C’est finalement avec deux tours à faire que la Sherbrookoise a flairé l’occasion de devancer sa coéquipière Courtney Sarault et l’Américaine Kristen Santos-Griswold pour grimper jusqu’au troisième rang.

La Québécoise a par la suite été solide pour conserver sa place sur le podium, devançant au fil d’arrivée la Belge Hanne Desmet par 0,004 seconde.

« Je suis assez fière de ma finale ! C’était un bon défi de patiner au 1500 m comme je n’ai participé qu’à une seule course sur cette distance cette saison. Je savais que je devais me garder de l’énergie en réserve pour de gros dépassements en fin de course et la stratégie était la bonne. Je suis très heureuse de remporter une médaille aux mondiaux », a déclaré Boutin.

La Néerlandaise Suzanne Schulting est devenue championne du monde sur la distance en devançant la Sud-Coréenne Minjeong Choi. Claudia Gagnon a terminé en deuxième place de la finale B.

Au 500 m, Boutin a été victime d’une chute après un accrochage avec une adversaire en quart de finale. Même si elle a obtenu son billet pour les rondes suivantes, la Sherbrookoise a préféré se reposer en vue des autres épreuves de la fin de semaine.

Les Championnats du monde se poursuivront dimanche à Séoul avec la présentation des épreuves de 1000 m ainsi que des relais masculin, féminin et mixte.

Vous pourriez aussi aimer...

5 Fév - 2024 | par Mathieu Laberge

Entre la jeunesse et la sagesse

Montréal, 5 février 2024 (Sportcom) – Elles n’en sont qu’à leurs débuts ensemble sur la scène internationale, sauf que la complicité et…

Nos partenaires