20 Avr - 2023 | par Louis-Michel Lelièvre

Tatiana Cocsanova tout près des finales en Coupe du monde

Nouvelle

Montréal, 20 avril 2023 (Sportcom) – La Québécoise Tatiana Cocsanova était en action pour la toute première fois de la saison sur la scène internationale la fin de semaine dernière à Tachkent. Si l’athlète de 19 ans ne se sentait pas au maximum de sa forme en amont de cette Coupe du monde de gymnastique rythmique, rien n’a paru lors de ses prestations en Ouzbékistan.

« J’ai eu toutes sortes de problèmes dans les derniers mois et ma préparation a grandement été affectée. J’étais stressée et je ressentais beaucoup de pression parce que j’étais la seule athlète du Canada là-bas. Tout s’est finalement déroulé à la perfection. Je ne me souviens pas de la dernière fois où j’ai été si fière de moi après une compétition », a-t-elle avoué en entrevue avec Sportcom.

Ayant participé à moins d’entraînements juste avant la Coupe du monde, Cocsanova a dû travailler sur sa préparation mentale pour s’assurer d’effectuer ses routines avec le plus de confiance possible. Force est d’admettre que l’exercice a fonctionné et qu’elle est sortie grandie de cette situation.

« Je devais me trouver des repères autres que ceux établis à l’entraînement. J’étais extrêmement concentrée, complètement dans une bulle où rien ni personne ne pouvait m’atteindre. J’ai réussi à me calmer de tout le stress que je ressentais et je voudrai certainement reproduire ce genre de préparation mentale dans le futur », s’est réjouie la Montréalaise.

En plus de sa 15e place au général en vertu de ses 113,05 points, Cocsanova est passée tout près de se qualifier pour les finales au cerceau (30,85 points) et au ruban (27,65 points) où elle a pris le 10e rang aux deux épreuves, les finales étant réservées aux huit premières.

« Dans les deux cas, j’étais dans les réservistes pour les finales. J’étais vraiment, vraiment proche. Je suis surprise d’avoir aussi bien fait. Il ne m’en manque pas beaucoup et je suis persuadée que je vais atteindre une finale lors de ma prochaine Coupe du monde. »

La Montréalaise a également terminé 17e au ballon avec une note de 28,20 et 26e aux massues grâce à ses 26,35 points. Avec ces bons résultats, en plus de l’expérience acquise en Ouzbékistan, Tatiana Cocsanova est confiante pour la suite des choses, elle qui continue de remplir son coffre à outils.

« Je suis extrêmement satisfaite, c’était une grosse compétition où il y avait une cinquantaine d’athlètes, je suis fière d’avoir atteint le top-15 au général. J’apprends encore chaque jour et j’ai déjà hâte à la prochaine compétition. »

C’est l’Italienne Sofia Raffaeli qui s’est imposée au classement général avec 131,85 points. Elle a également mis la main sur les quatre médailles d’or disponibles lors des finales individuelles.

Vous pourriez aussi aimer...

8 Juin - 2024 | par Mathieu Laberge

Derek Gee désormais sur le podium virtuel

Montréal, 8 juin 2024 (Sportcom) – Victorieux pour une deuxième journée de suite, le Slovène Primoz Roglic (BORA – hansgrohe) a accentué…

1 Juin - 2024 | par Sportcom

Tess Routliffe l’emporte au 50 m brasse

Montréal, 1er juin 2024 (Sportcom) – Tess Routliffe (SB7) a remporté la médaille d’or samedi au 50 m brasse aux Séries mondiales…

Nos partenaires