7 Juil - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Cyclisme sur route – Tour de France (World Tour hommes) et Tour d’Italie (World Tour femmes)

Le double champion en titre du Tour s’empare du maillot jaune

Nouvelle

Montréal, 7 juillet 2022 (Sportcom) – Le double champion en titre du Tour de France Tadej Pogacar (UAE Emirates) a remporté une première victoire d’étape à l’édition 2022 de la Grande Boucle, jeudi. Le Slovène a été explosif au sprint pour s’imposer et s’emparer du même coup du maillot jaune de meneur.

Dans la dernière ligne droite, Pogacar est demeuré patient lors d’une attaque de son compatriote Primoz Roglic (Jumbo-Visma), avant d’ouvrir la machine pour prendre la tête de l’épreuve et signer la victoire. Il a été suivi au fil d’arrivée par l’Australien Michael Matthews (BikeExchange – Jayco) et le Français David Gaudu (Groupama-FDJ).

« L’étape a été très rapide et, évidemment, très épuisante. On s’est bien occupés de David pendant la journée, particulièrement sur l’approche avant les bosses. Il a bien fini le tout avec une troisième place », a commenté Antoine Duchesne (137e, +9 minutes et 40 secondes), coéquipier de Gaudu.

Après 70 kilomètres de course, le Belge Wout Van Aert (Jumbo-Visma), détenteur du maillot jaune en début de journée, s’est échappé avec six autres cyclistes, dont Jakob Fuglsang, coéquipier des Québécois Hugo Houle et Guillaume Boivin chez Israel – Premier Tech.

Le Danois a été rattrapé par le peloton 90 kilomètres plus tard, tandis que Van Aert a poursuivi sa cavale en solo jusqu’à 11 kilomètres de l’arrivée, où il n’était plus en mesure de suivre le rythme. Fuglsang a finalement terminé 23e (+5 secondes) et Van Aert 103e (+7 minutes et 28 secondes).

« Le départ a été très musclé et tout le monde voulait faire des attaques pour partir dans une échappée. Jakob a suivi une vague avec le maillot jaune. Le peloton n’a pas tenté de suivre avec toute l’action qu’il y avait eue depuis le début. Ils ont fait un bon bout de chemin, mais la chasse a été solide pour les rattraper », a commenté Houle en entrevue à Sportcom.

Celui-ci a atteint l’arrivée à son rythme, concluant en 69e place (+4 minutes et 4 secondes) après avoir épaulé Fuglsang. « J’ai participé aux hostilités en début de journée, mais je n’ai pas été en mesure de prendre la bonne échappée. J’ai aidé Jakob à se placer dans le final et j’ai fini à mon rythme tranquillement. J’ai beaucoup donné dans le départ et je voulais terminer en douceur », a ajouté le cycliste de Sainte-Perpétue.

Guillaume Boivin a pour sa part terminé au 114e rang, dans le groupe de Wout Van Aert.

L’Américain Neilson Powless (EF Education-EasyPost) conserve son deuxième rang au classement général provisoire, accusant un retard de 4 secondes sur Pogacar. Le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) grimpe quant à lui jusqu’au troisième échelon (+31 secondes).

Une première étape en montagne est au programme vendredi avec trois cols importants entre Tomblaine et la station des sports de La Super Planche des Belles Filles.

« Il faudra surveiller les tentatives d’échappées demain et ensuite on va se concentrer à placer Jakob au pied de la dernière montée pour lui permettre de finir le travail », a conclu Houle.

Magdeleine Vallières-Mill au sein de l’échappée du jour

La Québécoise Magdeleine Vallières-Mill a souvent comme mission de surveiller les possibilités d’échappées avec la formation EF Education-Tibco-SVB. Jeudi, au Tour d’Italie, elle a saisi la bonne occasion dès le 8e kilomètre où elle a pris la fuite au sein d’un groupe de 14 coureuses.

La Sherbrookoise a passé la journée dans l’échappée avant d’être rejointe à 4 kilomètres de l’arrivée. Une sortie très satisfaisante pour celle qui s’est finalement classée 22e (+5 minutes et 13 secondes).

« On est parties tôt dans la course. C’était fou ! Mon directeur sportif était super content lui aussi de ma performance. J’étais attentive aux attaques et j’ai flairé le bon coup aujourd’hui. J’ai été chanceuse de suivre la bonne échappée. C’est une très belle expérience », s’est-elle réjouie.

L’Américaine Krista Doebel-Hickok, coéquipière de Vallières-Mill, a quant à elle terminé en 22e place (+4 minutes et 27 secondes). Elle a ainsi gagné 8 rangs au classement général provisoire pour pointer au 19e échelon, se rapprochant ainsi du top-10, le principal objectif de l’équipe.

« On gagne quelques places chaque jour, lentement, mais sûrement on se rapproche du top-10. Il y aura deux étapes importantes dans les prochains jours et tout est encore possible pour Krista. »

La Néerlandaise et détentrice du maillot rose de meneuse Annemiek Van Vleuten (Movistar) a fini la journée en deuxième place (+1 minute et 37 secondes) derrière la Française Juliette Labous (DSM), mais elle en a fait assez pour conserver la tête au cumulatif.

La huitième étape aura lieu vendredi, toujours sur un parcours montagneux, cette fois entre Rovereto et Aldeno.

Vous pourriez aussi aimer...

6 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Des relais d’or et d’argent

Montréal, 6 novembre 2022 (Sportcom) – Les champions olympiques du relais masculin Pascal Dion, Steven Dubois, Maxime Laoun et Jordan Pierre-Gilles ont…

18 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Un pressentiment qui se concrétise

Montréal, 18 novembre 2022 (Sportcom) – Lorsque Maxime Deschamps a patiné pour la première fois aux côtés de Deanna Stellato-Dudek en 2019,…

29 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Jules Burnotte déçu, mais pas inquiet

Montréal, 29 novembre 2022 (Sportcom) – Jules Burnotte n’a pas skié à la hauteur de ses attentes à la première Coupe du…

Nos partenaires