12 Sep - 2021 | par Mathieu Laberge

Triathlon – Coupe du monde

« C’est mon meilleur résultat à vie en Coupe du monde » – Charles Paquet, sixième

Nouvelle

Photo d'archives

Montréal, 12 septembre 2021 (Sportcom) – Charles Paquet a fait belle figure à la Coupe du monde de triathlon de Karlovy Varym, en République tchèque, alors qu’il a conclu au sixième rang, soit le meilleur résultat de sa carrière à une compétition de ce niveau. Dimanche, l’athlète de Port-Cartier a bouclé les 1,5 kilomètre de natation, 40 kilomètres de vélo et 10 kilomètres de course à pied en un temps de 1 heure 54 minutes et 28 secondes.

Le Québécois a terminé à 57 secondes du gagnant, l’Allemand Lasse Nygaard-Priester. Grant Sheldon (Grande-Bretagne) et Csongor Lehmann (Hongrie) ont été les médaillés d’argent et de bronze.

« C’est mon meilleur résultat à vie en Coupe du monde je suis très satisfait ! Je crois que ce n’était qu’une question de temps et je savais que j’avais le niveau de forme pour faire une course comme celle-là. Il ne me restait plus qu’à simplement le prouver », a reconnu Paquet, qui ajoute avoir apprécié le parcours de vélo qui comptait plusieurs côtes et virages techniques.

Avant son résultat de dimanche, le meilleur résultat de Paquet en Coupe du monde cette année avait été une 16e place à l’étape d’Huatulco, au Mexique, en juin.

S’il s’est dit satisfait de sa journée, il a ajouté que les choses se sont compliquées à la portion de la course à pied.

« J’ai dû faire du rattrapage en première moitié de course parce que j’ai eu une crampe à la deuxième transition. Cela m’a ralenti et par la suite, je courais pour la troisième place, mais j’ai manqué d’énergie dans les derniers kilomètres », a-t-il précisé sans être trop déçu.

L’autre Québécois inscrit, Jérémy Briand, a conclu au 38e rang avec un chrono de 2 h 00 min 10 s.

« J’ai connu une natation un peu difficile. Nous étions plus de 60 au départ et je ne nage pas aussi vite que Charles dans les premiers mètres, alors une fois à la première bouée, il y avait beaucoup de congestion. Je me suis fait brasser pas mal et je suis sorti de l’eau loin. C’était une course difficile, mais quand même intéressante pour l’expérience. »

Seule Québécoise en lice à la compétition féminine, Emy Legault a été contrainte à l’abandon tout comme l’autre Canadienne inscrite, l’Ontarienne Dominika Jamnicky.

Les trois Québécois mettront le cap sur Hambourg (Allemagne) dès lundi afin de prendre part à l’étape des Séries mondiales qui aura lieu la fin de semaine prochaine.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

30 Sep - 2022 | par Sportcom

Les Canadiens ramènent l’argent à la maison

Montréal, 30 septembre 2022 (Sportcom) – Les parahockeyeurs canadiens avaient rendez-vous avec leurs éternels rivaux américains vendredi en grande finale de la…

27 Sep - 2022 | par Mathieu Laberge

Le chemin tout tracé d’Hugo Houle

Montréal, 27 septembre 2022 (Sportcom) – Si gagner le gros lot à la loterie ne change pas le monde, remporter une étape…

Nos partenaires