9 Avr - 2016 | par Émilie Bouchard Labonté

Rugby à sept – Séries mondiales

Trois matchs, trois victoires

Montréal, 8 avril 2016 (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine est demeurée invaincue vendredi, premier jour de la troisième étape des Séries mondiales de rugby à sept qui est disputée à Atlanta. Les Québécoises Karen Paquin et Bianca Farella ainsi que leurs coéquipières ont tour à tour défait les Russes, les Irlandaises et les Françaises.

« Il y a beaucoup de positif pour nous aujourd’hui, je suis très contente de ce départ, a souligné Karen Paquin. Quelques-unes des plus jeunes joueuses du programme ont pu acquérir de précieuses minutes de jeu, ce qui nous aide à bâtir notre profondeur pour la suite du tournoi et ceux à venir. »

Les joueuses de l’unifolié, troisièmes du classement mondial, n’ont pas tardé à s’illustrer, s’imposant 26-5 vis-à-vis des Russes à leur premier duel de la journée.

Tirant de l’arrière 0-5, les Canadiennes ont réussi à créer l’égalité en fin de première demie grâce à un essai de Karen Paquin. De retour sur le terrain, l’athlète de Québec a réalisé un second essai qui a été converti par Laura Russell, ce qui a permis au Canada de prendre les devants 12-5. Les représentantes du pays ont par la suite creusé l’écart jusqu’à la fin de la rencontre.

« C’était un match plus facile que ce à quoi nous nous attendions », a fait savoir la joueuse de 28 ans.

Face à l’Irlande, c’est Bianca Farella, de Côte-Saint-Luc, qui a ouvert la marque dès les premières minutes de jeu. Peu de temps après, la joueuse, qui aura 24 ans dimanche, en a rajouté avec un deuxième essai, converti par la Torontoise Gishlaine Landry. Le Canada a ainsi pu prendre les devants 12-0.

Sans plus attendre, Landry s’est mise aussi de la partie avec une longue course en possession du ballon qui a permis à son équipe de réussir un troisième essai.

Déjà en avance 19-0 à la mi-temps, les Canadiennes ont rajouté 10 autres points en deuxième demie. Les Irlandaises ont évité le blanchissage en réussissant un essai en toute fin de match qui s’est finalement terminé 29-5 en faveur des représentantes du pays.

« Ce fut un match relativement simple, mais nous avons parfois manqué de précision », a noté Paquin.

Les Canadiennes ont finalement conservé leur fiche intacte en l’emportant 17-12 sur les Françaises. « Ce duel s’est avéré plus corsé, mais nous étions prêtes. Notre travail des dernières semaines nous a permis de remporter la bataille qui s’est jouée principalement en milieu de terrain », a affirmé Karen Paquin.

La France a été la première à s’inscrire au pointage pour porter la marque à 7-0, mais le Canada est revenu en force pour mener 10-7 au terme de la première demie. Les Canadiennes ont creusé l’écart à 17-7 en début de deuxième demie, mais ont laissé les Françaises s’inscrire une dernière fois au tableau indicateur, ce qui ne fut toutefois pas suffisant pour qu'elles puissent reprendre les devants.

Grâce à leur fiche de trois victoires, les Canadiennes ont terminé la journée en tête du groupe B. En quart de finale samedi, elles se mesureront aux joueuses des Fidji, troisièmes du groupe A avec une seule victoire en trois rencontres.

Vous pourriez aussi aimer...

20 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Laurence St-Germain retrouve ses repères

Montréal, 20 novembre 2022 (Sportcom) – Laurence St-Germain s’est vite ressaisie à la Coupe du monde de Levi. Classée 59e samedi, son…

Nos partenaires