6 Juil - 2023 | par Luc Turgeon

Cyclisme sur route – Tour de France et Tour d’Italie femmes

Un duel au sommet marque la sixième étape

Nouvelle

Montréal, 6 juillet 2023 (Sportcom) – Guillaume Boivin, Hugo Houle et leurs coéquipiers d’Israel-Premier Tech sont rentrés tranquillement au bercail jeudi lors de la sixième étape du Tour de France. Un peu plus tôt, c’est plutôt un duel opposant le champion en titre Jonas Vingegaard à Tadej Pogacar qui a retenu l’attention en tête de course.

C’est finalement Pogacar, vainqueur du Tour en 2020 et 2021, qui a été le premier à franchir l’arrivée, 18 secondes devant Vingegaard, lui qui s’empare néanmoins du maillot jaune.

L’Australien Jai Hindley (Bora-hansgrohe), qui a pédalé en jaune jeudi, a terminé sixième (+2 minutes 39 secondes) et glisse au troisième rang du classement général.

L’étape de 144,9 kilomètres s’est conclue par la montée de Cauterets-Cambasque sur 16,2 kilomètres. Un groupe de huit coureurs était alors en tête, incluant le Danois Jonas Vingegaard et le Slovène Tadej Pogacar.

Vingegaard, meneur de la formation Jumbo-Visma, pouvait compter sur le soutien de son précieux coéquipier Wout Van Aert, tandis que Tadej Pogacar venait d’être laissé à lui-même après un certain temps chez UAE Team Emirates.

Van Aert a cessé son travail à 4,5 kilomètres du sommet et le duel entre les deux favoris a continué. Tadej Pogacar a ensuite lancé une attaque convaincante à moins de trois kilomètres pour distancer son opposant.

Il a filé vers la dixième victoire d’étape de sa carrière sur la Grande Boucle.

La veille, le coureur slovène n’avait pas réussi à suivre Vingegaard dans le col de Marie Blanque. Après la course, il accusait un retard de 53 secondes au classement général provisoire. Sa réplique n’a pas tardé et lui a permis de réduire cet écart à 25 secondes.

« C’est impressionnant de voir la force qu’ils génèrent, c’est bon pour le spectacle et le suspense du Tour. Je suis content de voir qu’on ne peut pas compter Pogacar pour battu », a partagé Hugo Houle.

Chez Israel – Premier Tech, le Letton Krists Neilands a pris part à l’échappée pour une deuxième journée de suite. Les autres coureurs de l’équipe sont demeurés groupés au sein du peloton. Houle s’est classé 78e, à 23 minutes et 22 secondes du gagnant, tandis que Guillaume Boivin a suivi quelques minutes plus tard pour finir 97e (+30 minutes 52 secondes).

« On avait l’objectif de mettre deux coureurs dans l’échappée avec Nick Schultz ou Dylan Teuns, mais finalement, c’est Krists qui a été devant pour sauver la baraque », a souligné Hugo Houle.

« De mon côté, ç’a été une journée assez tranquille. Je voulais économiser un maximum d’énergie sur cette étape qui était quand même très difficile. »

La septième étape de ce 110e Tour de France sera disputée sur du plat, vendredi, de Mont-de-Marsan à Bordeaux.

Van Vleuten l’emporte à nouveau au Tour d’Italie

La Néerlandaise Annemiek Van Vleuten (Movistar) a remporté une deuxième étape de suite jeudi au Tour d’Italie, sa troisième depuis le début de ce Giro. Cette fois, elle a devancé la Française Juliette Labous (dsm-firmenich, +12 secondes) et l’Italienne Gaia Realini (Lidl-Trek, +20 secondes) afin de conserver sa première place au classement général provisoire.

Classée 11e (+2 minutes 22 secondes), l’Américaine Veronica Ewers, coéquipière de Magdeleine Vallières-Mill chez EF-Education-TIBCO-SVB, est maintenant quatrième au général, à 5 minutes 35 secondes de Van Vleuten.

La Québécoise a quant à elle pris le 24e rang (+5 minutes 11 secondes) de cette étape et grimpe au 48e échelon du classement général.

La formation EF-Education-TIBCO-SVB tentera de ramener Veronica Ewers dans le top-3 vendredi à l’occasion de la huitième et avant-dernière étape.

Vous pourriez aussi aimer...

4 Juil - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Un deuxième top-10 de suite pour Pascal Ackermann

Montréal, 4 juillet 2024 (Sportcom) – Après une sixième place la veille, Pascal Ackermann, coéquipier des Québécois Hugo Houle et Guillaume Boivin…

Nos partenaires