14 Sep - 2016 | par Éric Gaudette-Brodeur

Basketball en fauteuil roulant – Jeux paralympiques

Un gain pour David Eng et les siens en conclusion

Montréal, 14 septembre 2016 (Sportcom) – Les basketteurs canadiens ont savouré une première victoire aux Jeux paralympiques de Rio mercredi, un gain qui leur procure le 11e rang du tournoi, dans ce qui était peut-être la dernière rencontre internationale de la carrière de leur capitaine David Eng.

Champion aux Jeux d’Athènes et de Londres, médaillé d’argent à ceux de Pékin, Eng était bien heureux de voir les siens conclure la compétition avec un triomphe de 70-51 contre les Algériens. « Tu te souviens toujours de ta dernière partie, alors c’est bien d’avoir pu obtenir au moins une victoire. »

« C’est sûr qu’aucune équipe ne veut jouer pour les 11e et 12e places, mais nous sommes contents d’avoir gagné. Ç’a été un dur tournoi, mais au moins, nous finissons sur une bonne note », a souligné Jonathan Vermette, en faisant référence aux cinq défaites encaissées dans les préliminaires.

La moitié des joueurs en étaient à leur première participation aux Jeux, dont le Sherbrookois. « Nous nous attendions à finir mieux que 11es. Nous sommes très déçus du résultat, mais nous avons appris plusieurs choses, nous avons une équipe très jeune et nous nous sommes améliorés beaucoup. »

« Je ne pense pas que nous ayons de grosses lacunes. C’est juste l’expérience qui rentre. Nous allons être meilleurs en 2020 », a prédit Vermette, 25 ans.

Eng encouragera Huot

David Eng ne cachait pas que la compétition brésilienne revêtait une signification bien spéciale pour lui. « Ç’a été très difficile de gérer la pression et les émotions. Je ne sais pas si ce sont mes derniers Jeux. Aujourd’hui, ç’a été difficile parce que ça me passait souvent par la tête. Quatre ans, c’est long. »

Avec émotion, le vétéran, qui aura 40 ans en novembre, a fait le bilan de ses quatrièmes Jeux. « J’ai été porte-drapeau. Ç’a été vraiment le fun, ç’a été un honneur. Aussi, de voir la gang s’améliorer de match en match, ç’a vraiment été plaisant. Je suis fier de tous les gars. Même si nous n’avons pas joué aussi bien que nous l’aurions voulu, je pense que l’effort était là. Tout le monde avait le cœur à la bonne place. »

Cette fin de compétition hâtive pour les Canadiens permettra toutefois à Eng d’aller à la piscine pour encourager un autre vétéran au crépuscule de sa carrière. « Je vais aller voir Benoit Huot, un de mes bons amis, pour sa dernière course. Je veux être là pour lui parce qu’il a toujours été là pour moi pendant ma carrière. Pour lui aussi, ça pourrait être ses derniers Jeux. C’est vraiment le fun d’avoir un ami comme Benoit avec qui partager ces moments. »

Le Montréalais aimerait également assister à des rencontres de volleyball et de tennis. « Je veux profiter du reste de mes Jeux, faire les choses que je n’ai pas pu faire à mes trois derniers Jeux parce que j’étais occupé en compétition. »

Sans la confirmer, Eng a laissé des indices quant à l’imminence de sa retraite sportive. « Je me suis marié cette année. Nous aimerions bâtir une famille, avoir des enfants. »

Vous pourriez aussi aimer...

8 Juin - 2024 | par Mathieu Laberge

Derek Gee désormais sur le podium virtuel

Montréal, 8 juin 2024 (Sportcom) – Victorieux pour une deuxième journée de suite, le Slovène Primoz Roglic (BORA – hansgrohe) a accentué…

Nos partenaires