6 Jan - 2021 | par Sportcom Services

Judo Canada

Un important Tournoi des maîtres pour lancer l’année 2021

Communiqué

Nouvelle

Catherine Beauchemin-Pinard (photo Tom Taylor)

Montréal, 6 janvier 2021 – Question de commencer l’année en force, l’équipe nationale de judo prendra part à sa première compétition de 2021, du 11 au 13 janvier, à l’occasion du Tournoi des maîtres de Doha, capitale du Qatar.

Pas moins de huit judokas canadiens s’envoleront vers ce pays du Moyen-Orient jeudi pour participer à cet événement qui devait être présenté en mai 2020, mais qui a été reporté en raison de la pandémie.

Les 36 combattants les mieux classés de chaque catégorie ont été invités à ce Tournoi des maîtres qui réunira pas moins de 70 nations et qui est d’une grande importance dans le processus de qualification olympique.

« C’est un des tournois qui rapportent le plus de points et il aura un impact sur les qualifications des athlètes ou sur leur classement pour s’assurer d’être une tête de série aux Jeux olympiques », a dit le directeur général de Judo Canada Nicolas Gill, qui accompagnera la délégation canadienne à titre d’entraîneur. « Chaque fois, nous sommes sur le qui-vive jusqu’à la dernière minute, mais nous sommes contents que tout soit en ordre et que ça puisse bel et bien avoir lieu. »

Championne du Grand Chelem de Budapest en octobre, Jessica Klimkait en sera à une première sortie depuis qu’elle s’est emparée du premier rang mondial chez les moins de 57 kg, devançant du même coup sa compatriote Christa Deguchi. L’Ontarienne est montée sur la troisième marche du podium à ses deux derniers tournois des maîtres, soit ceux de Qingdao en 2019 et de Guangzhou en 2018.

Toutes deux couronnées championnes panaméricaines en décembre, Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg) et Ecaterina Guica (-52 kg) fouleront aussi les tatamis.

Du côté masculin, Antoine Bouchard (-73 kg) et Shady El Nahas (-100 kg), également médaillés d’or lors des plus récents Championnats panaméricains, seront en action dans leur catégorie respective.

Décoré de bronze en Hongrie au mois d’octobre, Arthur Margelidon tentera de mettre la main sur la deuxième médaille de sa carrière à un tournoi des maîtres. Celui qui occupe présentement le troisième rang mondial des moins de 73 kg avait obtenu une médaille d’argent à Guangzhou en 2018.

Finalement, deux Canadiens combattront chez les moins de 81 kg. Si Étienne Briand en sera à une première compétition internationale depuis près d’un an, Antoine Valois-Fortier souhaitera poursuivre sa lancée après avoir reçu une médaille d’argent au Grand Chelem de Budapest.

« Nous avons cinq judokas bien positionnés en tête de série et le niveau sera très relevé. Ce sera un beau défi pour tous nos athlètes et c’est une belle façon de se comparer à l’élite mondiale, en plus de nous donner un bel avant-goût avec un délai assez long pour apporter les correctifs nécessaires au besoin dans notre préparation olympique », a spécifié Nicolas Gill.

Une préparation hors du commun

Une fois de plus, les mesures prises pour lutter contre la COVID-19 ont compliqué la tâche de la formation canadienne à l’entraînement, qui a été forcée de s’adapter dans sa préparation. Bien qu’ils aient pu s’entraîner à Montréal lors des dernières semaines, les athlètes étaient regroupés en bulle de quatre, limitant ainsi le nombre de partenaires de combat.

Malgré tout, Nicolas Gill estime que les Canadiens qui quitteront pour Doha jeudi sont prêts à se mesurer aux meilleurs judokas au monde.

« C’est un drôle de moment pour tenir un tournoi de cette importance, en ce début d’année. Je pense que nous avons quand même réussi à optimiser la préparation de tout le monde et à rester concentrés sur nos objectifs, a-t-il mentionné. Évidemment, ça n’a pas été un temps des fêtes habituel pour personne, mais nous avons su maintenir une bonne intensité et nous sommes satisfaits de la forme de chacun. »

Le Tournoi des maîtres de Doha sera le dixième de l’histoire et débutera le 11 janvier.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Major Masters Tournament Kicks Off 2021

Montreal, January 6, 2021 – To kick off 2021, Canada’s national judo team will take part in its first competition of the new year at the Doha Masters Tournament in Qatar from January 11 to 13.

Eight judokas will head to the Middle Eastern country on Thursday to participate in the event, which was scheduled to take place in May 2020 but was postponed due to the pandemic.

The 36 top-ranked competitors from each weight category have been invited to this important Olympic qualifier tournament, where no less than 70 countries will be in attendance.

“This tournament is among those that allocate the highest number of points, so it will impact the qualifications and rankings of the athletes, which will in turn affect how they are seeded at the Olympics,” stated Judo Canada CEO Nicolas Gill, who will accompany the team to Qatar as coach. “For each tournament, we only find out if it will take place at the last minute, so we’re happy that everything is in order and it can proceed as planned.” 

In Doha, Jessica Klimkait, who won the Budapest Grand Slam in October, will make her first appearance since she moved into the world number one spot in the under-57 kg category and relegated her compatriot Christa Deguchi to second place. In her last two masters tournaments (Qingdao 2019 and Guangzhou 2018), Klimkait, who hails from Ontario, was decorated in bronze.

Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg) and Ecaterina Guica (-52 kg), both of whom were crowned Pan-American champions in December, will also hit the tatamis in Doha.

On the men’s side, Antoine Bouchard (-73 kg) and Shady El Nahas (-100 kg), also gold medallists at the most recent Pan-American Championships, will compete in their respective categories.

Arthur Margelidon, who left Hungary with a bronze medal last October and is ranked third in the world in the under-73 kg weight class, will attempt to snag his second career masters medal. His first was a silver medal in Guangzhou in 2018.

Two Canadians will compete in the under-81 kg category. For Étienne Briand, this will be the first international competition in almost a year. For Antoine Valois-Fortier, it will be a chance to maintain his momentum after he earned a silver medal at the Budapest Grand Slam.

“We have five top-seeded judokas who are very well-positioned right now, so the level will be high. The tournament will be a solid challenge for our athletes and a great opportunity to compare ourselves to the world’s elite. It will also allow us to see who we may be up against at the Olympics while we still have enough time to make any necessary adjustments to our training plan,” noted Gill.

An unusual training regimen

Once again, the measures put in place to prevent the spread of Covid-19 added an element of complexity to the training regimen of the Canadians, who had to modify their approach. Although they were able to train in Montreal these past few weeks, the athletes were grouped into bubbles of four, which limited their number of sparring partners. Despite these challenges, Gill is confident that the Canadians travelling to Qatar’s capital on Thursday are ready to take on the world’s best.

“It seems a bit strange to be holding such an important tournament so early in the new year, but we still managed to ensure everyone is well-prepared and stay focused on our goals,” added Gill. “Obviously, the holiday season was unusual for everybody, but we’ve been able to keep up the intensity and we feel that everyone is in good shape.” 

The tenth edition of the Doha Masters Tournament will begin on January 11.

-30-

Written by Sportcom for Judo Canada

Information:

Patrick Esparbès
Chief Operating Officer
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Vous pourriez aussi aimer...

26 Juil - 2021 | par Sportcom Services

Klimkait écrit l’histoire

Première judoka canadienne médaillée olympique   Montréal, 26 juillet 2021 (Sportcom) – La championne mondiale Jessica Klimkait (-57 kg) a réussi ce qu’aucune Canadienne…

Nos partenaires