27 Mar - 2021 | par Luc Turgeon

Un nouveau programme libre mène Fournier-Beaudry et Sorensen vers le top-10 mondial

Nouvelle

Montréal, 27 mars 2021 (Sportcom) – Laurence Fournier-Beaudry et Nikolaj Sorensen ont signé la meilleure performance de leur carrière à des Championnats du monde en se classant huitièmes en danse sur glace, samedi, à Stockholm.

Les Canadiens Piper Gilles et Paul Poirier sont quant à eux montés sur un podium des mondiaux pour la première fois de leur carrière en mettant la main sur la médaille de bronze. Ils ont obtenu une note de 130,98 pour leur danse libre, ce qui a porté leur cumulatif à 214,35.

Les Russes Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov ont été les derniers à s’élancer et ont offert la meilleure performance du jour. Ils ont conclu la compétition avec 221,17 pour être couronnés champions du monde.

Laurence Fournier-Beaudry et Nikolaj Sorensen ont présenté leur nouvelle routine libre pour une toute première fois samedi. Un programme sur lequel ils se concentrent depuis le printemps dernier et qui a permis aux Montréalais de recevoir une note de 119,01. Ils complètent les Championnats du monde avec 196,88.

« Tout a commencé il y a quelques années alors que Marie-France (Dubreuil) a mentionné que Nik, au fond de son cœur, était un vrai viking venu au Canada pour patiner. C’est vraiment spécial de le patiner pour une première fois ici, en Suède », a raconté Fournier-Beaudry, alors qu’une partie de leur musique a été composée par le Suédois Glen Gabriel.

« Avec la situation mondiale actuelle, ce programme libre était un moyen pour nous de prendre place et de donner de l’espoir à tous, a-t-elle ajouté. Nous verrons si on le garde en vue de la saison olympique. Nous allons analyser le tout, mais nous l’aimons beaucoup et nous croyons qu’il a encore beaucoup de potentiel. »

Fournier-Beaudry et Sorensen étaient satisfaits de leur performance dans la capitale suédoise. D’autant plus que les derniers mois n’ont pas été de tout repos, eux qui ont raté la saison 2020 pour permettre à Sorensen de se rétablir d’une opération à un genou et d’entamer une longue réadaptation.

« Je sais que j’ai laissé quelques points et que je n’ai pas fait mon travail à 100%, mais ça fait partie du sport, a-t-il mentionné. Nous sommes tellement fiers d’être de retour. Ç’a été une longue route depuis notre dernière compétition et ç’a été tout un défi. »

Également en action, Marjorie Lajoie et Zachary Lagha ont conclu avec 180,71, conservant ainsi leur 14e place de la danse rythmique.

Champions du monde juniors en 2019, Lajoie et Lagha prenaient part à leurs premiers Championnats du monde chez les seniors.

Vous pourriez aussi aimer...

14 Mai - 2021 | par Sportcom

Une domination en or signée Brent Lakatos

Montréal, 14 mai 2021 (Sportcom) – Brent Lakatos a commencé le Grand Prix de para-athlétisme de Nottwil de brillante façon en remportant la médaille…

Nos partenaires