30 Jan - 2016 | par Alexandra Piche

Ski alpin – Coupes du monde

Un premier top-10 cette saison pour Préfontaine

Montréal, 30 janvier 2016 (Sportcom) – Malgré les conditions de neige difficiles, Marie-Pier Préfontaine a réussi à se tailler une place dans le top-10 pour la première fois de la saison de slalom géant, samedi, à la Coupe du monde de Maribor.

Aussi en action sur la piste Slovène, Marie-Michèle Gagnon a terminé juste derrière sa compatriote, au 11e rang, avec un chrono de 2 min 31,53 s.

C’est l’Allemande Viktoria Rebensburg qui a été la plus rapide grâce à un temps total de 2 min 29,82 s. La Slovène Ana Drev (2 min 30,14 s) a offert une médaille d’argent à ses partisans, devançant la Lituanienne Tina Weirather de 2 centièmes de seconde.

Soulagement pour Préfontaine

Marie-Pier Préfontaine a pris le 10e rang, cumulant un temps total de 2 min 31,46 s pour ses deux descentes. L’athlète de Saint-Sauveur était soulagée de ce résultat.

« Je suis contente, enfin! C’était génial d’arriver en bas de ma deuxième descente et de voir la lumière verte qui disait que j’étais en avant. D’habitude, j’ai toujours de la misère dans mes deuxièmes manches et je suis toujours en arrière quand j’arrive en bas. Ça fait du bien d’enfin avoir une bonne deuxième manche », a indiqué la skieuse de 27 ans.

En plus d’affronter la piste, les athlètes ont aussi dû s’adapter aux conditions de neige qui n’étaient pas idéales. « La neige n’était vraiment pas belle. C’était comme de la neige de printemps qu’ils ont essayé d’ajuster, mais c’était bizarre. Ça ne tenait pas bien et ce n’était pas un bon feeling, mais je pense que Mitch (Marie-Michelle Gagnon) et moi nous en sommes bien sorties. Nous étions contentes de la journée. »

Maintenant cette course terminée, Préfontaine pourra profiter d’un repos de deux semaines bien mérité. « Je suis vraiment contente parce que je m’en vais à la maison, enfin ! Ça fait depuis le mois d’octobre que je n’ai pas été à la maison et là j’ai vraiment hâte d’y être. Je n’arrêtais pas d’y penser. Je me suis dit que ça n’avait pas d’allure, qu’il fallait que je me concentre sur ma course. Je suis contente de finir en beauté avant ma pause. »

En revenant, il lui restera deux dernières courses de slalom géant. Elle espère reprendre où elle en était samedi, à Maribor.

« C’est ça que je visais depuis le début de la saison, mais j’ai eu un peu de misère. Au mois de décembre, il y avait beaucoup de courses et mon ski n’allait pas bien. Je n’avais pas une bonne sensation. Je n’arrêtais donc pas de reculer dans le classement. Ma dernière saison s’était bien terminée, donc je voulais encore plus être dans les dix meilleures cette année. Ça ne s’est pas passé comme ça, mais je suis contente de mon résultat du jour et j’ai hâte de voir ce que je peux faire à la prochaine Coupe du monde. »

Une épreuve de slalom féminin est à l’horaire de dimanche en Slovénie.

Journée décevante pour les Québécois en Allemagne

Chez les hommes, les Québécois Erik Guay et Jeffrey Frisch ont participé à l’épreuve de descente de la Coupe du monde de Garmisch Partenkirchen, en Allemagne.

D’origine italienne, Frisch s’est classé 44e, dévalant la piste en 1 min 58,61 s.

Erik Guay n’a pour sa part pas pu terminer la course. « Journée difficile au bureau ! J’ai skié mieux que je ne l’avais pas fait depuis longtemps, mais j’ai fait une petite erreur tactique qui m’a coûté ma course. La ligne est fine », a écrit la fierté du Mont-Tremblant sur les réseaux sociaux.

Vous pourriez aussi aimer...

30 Nov - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

En profiter pleinement avant une pause forcée

Montréal, 30 novembre 2022 (Sportcom) – La conclusion de la saison 2022-2023 en sera une bien particulière pour la planchiste Audrey McManiman….

Nos partenaires