20 Déc - 2015 | par Alexandra Piche

Ski acrobatique – Coupe du monde

Un week-end impressionnant pour les nouveaux venus

Montréal, 20 décembre 2015 (Sportcom) – Tous deux à leur première année sur l’équipe nationale de sauts, Catrine Lavallée et Lewis Irving ne sont pas passés inaperçus à la Coupe du monde de Pékin, ce week-end, atteignant chacun le top-10.

Après avoir pris le 19e rang samedi, Lavallée s’est classée huitième dimanche, cumulant 80,64 points pour son saut à l’épreuve individuelle qui servait de qualification pour la compétition par équipe présentée plus tard dans la journée.

« C’était vraiment gros. On s’entend qu’en Chine, ils ne font pas les choses à moitié. La première journée, je me suis un peu laissée avoir par la grandeur des événements et j’ai raté mon saut. J’ai super bien fait dans les airs, mais lorsque je suis arrivée à l’atterrissage, je suis tombée. Dans le fond, j’ai fait un punch belly flop », a expliqué la Montréalaise.

« Mais, je ne me suis pas laissée abattre, a-t-elle poursuivi. Je suis arrivée aujourd’hui (dimanche) et c’était ma journée. Ç’a super bien été ! J’ai fait un énorme lay, full (double périlleux arrière). J’ai super bien atterri et ça m’a valu ma huitième place. C’était un événement un peu moins nouveau, donc je savais mieux où je m’en allais. Ça m’a permis de performer. »

Son résultat de dimanche est très encourageant pour la jeune sauteuse. « C’était un de mes objectifs de faire un top-12 en Coupe du monde. De le faire dès le premier week-end, c’est super! Maintenant, on place l’objectif un peu plus haut et ça va être de le refaire. Je suis vraiment contente. »

Deux athlètes locales ont réussi à entrer dans le top-3 de cette deuxième épreuve individuelle de la saison 2015-2016. Kong Fanyu (96,90) a pris le premier rang et Quan Huilin (86,62) s’est classée en troisième place. L’Américaine Ashley Caldwell (89,50) s’est glissée entre les deux Chinoises.

Du côté des hommes, le jeune Lewis Irving a aussi été surprenant. Samedi, il s’est offert une septième place, passant en finale de l’épreuve individuelle. Dimanche, le sauteur de 20 ans a terminé 11e avec un pointage de 95,98.

« Je trouve que ç’a très bien été. Je suis très content de mes performances. C’était au-delà de nos attentes à moi et mon équipe d’entraîneurs pour cette première fin de semaine », a commenté l’athlète de Québec.

Celui qui a disputé sa première épreuve de Coupe du monde en janvier 2015, à Deer Valley, était très assez satisfait de l’exécution de ses figures. « Tout s’est bien déroulé. J’ai fait de très bons sauts, autant en compétition qu’à l’entraînement. Aujourd’hui (dimanche), les conditions étaient un peu plus difficiles. J’ai donc dû modifier un peu ma forme pour réussir à bien atterrir, mais ça s’est bien passé. »

L’Ontarien Travis Gerrits a pour sa part terminé au 14e rang, avec 92,04 points. Le Bélarussien Maxim Gustik (121,24) a été le meilleur sauteur de la journée selon les juges, suivi de l’Australien David Morris (120,80) et de l’Ukrainien Oleksandr Abramenko (119,91).

Équipe Canada septième

Cette première fin de semaine de la saison 2015-2016 présentée dans le Nid d’oiseau, emblématique stade olympique chinois, s’est terminée avec la compétition par équipe, dimanche. Les pointages de chacun des sauts des trois Canadiens étaient additionnés et comptaient pour l’épreuve de groupe.

Avec un pointage de 267,77, le Canada s’est classé septième, à seulement trois points de la sixième place qui aurait permis au pays d’atteindre la finale. L’équipe numéro 1 de la Chine (329,55) a dominé la journée, devant la Biélorussie 1 (301,23) et la Russie 2 (299,65).

Maintenant ce premier défi relevé pour les sauteurs québécois, ils sont en route pour la maison afin de fêter Noël aux côtés de leur famille. Ils seront de retour sur les pentes en janvier afin de se préparer pour la prochaine compétition internationale qui aura lieu à Val Saint-Côme. « Nous allons être devant nos familles et nos amis. Il y aura beaucoup d’amour et de plaisir au rendez-vous. J’ai vraiment hâte! » a indiqué Irving.

Vous pourriez aussi aimer...

18 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Un pressentiment qui se concrétise

Montréal, 18 novembre 2022 (Sportcom) – Lorsque Maxime Deschamps a patiné pour la première fois aux côtés de Deanna Stellato-Dudek en 2019,…

20 Nov - 2022 | par Luc Turgeon

Un second top-10 sur lequel bâtir

Montréal, 20 novembre 2022 (Sportcom) – Valérie Maltais souhaite gravir les échelons au 3000 m cette saison. Voyant déjà une amélioration en…

Nos partenaires