10 Avr - 2022 | par Mathieu Fontaine

Vélo de montagne – Coupe du monde

Une 33e place satisfaisante en lever de rideau

Nouvelle

Canyon MTB Racing

Montréal, 10 avril 2022 (Sportcom) – Laurie Arseneault a amorcé sa saison en prenant le 33e rang de l’épreuve féminine élite de cross-country présentée dimanche, à la Coupe du monde de vélo de montagne de Petropolis, au Brésil.

Après avoir pris le départ en fond de peloton, la représentante de l’équipe Canyon a multiplié les dépassements pour se faire une place parmi le top-35, où elle est demeurée pendant la totalité de la course.

Arseneault a maintenu une bonne cadence tout au long des six tours de l’épreuve afin de signer un chrono de 1 h 44 min 4 s. Au terme de la journée, l’athlète de Terrebonne s’est dite satisfaite de sa performance qui démontre une progression par rapport à ses sorties préparatoires.

« Ça s’est bien déroulé dans l’ensemble pour moi aujourd’hui (dimanche) et j’avais de bien meilleures sensations sur le parcours, comparé à mes dernières courses. C’est ce qui m’a permis de foncer jusqu’à la toute fin », a-t-elle commenté.

Au final, Arseneault a accusé 14 minutes 23 secondes de retard sur la gagnante, l’Australienne Rebecca Ellen McConnell. La cycliste de 30 ans est remontée de deux échelons dans le dernier tour de la course pour obtenir la toute première victoire de sa carrière en Coupe du monde.

La Néerlandaise Anne Terpstra (+17 secondes) et la Française Loana Lecomte (+38 secondes) ont respectivement été médaillées d’argent et de bronze.

Aussi en action lors de cette épreuve, Cindy Montambault et Maghalie Rochette ont fini 38e et 39e, dans l’ordre.

La Britanno-Colombienne Jennifer Jackson, coéquipière de Laurie Arseneault chez Canyon, a obtenu le meilleur résultat canadien chez les femmes avec une 27e place (+10 minutes 30 secondes).

À lire aussi :

Le soutien régional pour exceller à l’international
L’appel des Jeux olympiques ramène Maghalie Rochette au vélo de montagne

Du côté masculin, Marc-André Fortier, Victor Verreault et Raphaël Auclair étaient au départ de l’épreuve élite présentée en clôture de cette Coupe du monde.

Fortier, de Victoriaville, s’est démarqué en se classant 33e (+5 minutes 27 secondes) à l’issue de cette course remportée in extremis par Nino Schurter.

Le Suisse a tout juste devancé son rival français Maxime Marotte au fil d’arrivée pour monter sur la plus haute marche du podium. Le Roumain Vlad Dasculu (+3 secondes) a quant à lui été décoré de bronze.

Pour leur part, Verreault et Auclair ont respectivement fini 72e et 81e.

Notons que le champion canadien en titre de la discipline, Léandre Bouchard, n’a pu prendre part à la course. Il a été victime d’une chute lors d’une descente à l’entraînement et il a dû être transporté à l’hôpital.

L’Almatois de 29 ans s’est montré rassurant quant à son état de santé en mentionnant sur ses médias sociaux qu’il y avait « probablement plus de peur que de mal », ajoutant qu’aucune fracture n’aurait été décelée durant les premiers examens médicaux. Il devrait être de retour au pays mardi, où il se soumettra à des tests plus approfondis.

Roxane Vermette perce le top-10 

Trois Québécois étaient inscrits aux courses de cross-country réservées aux athlètes de moins de 23 ans, samedi.

Forte de sa huitième place chez les femmes, Roxane Vermette a réalisé la meilleure performance du jour pour l’unifolié. Sa compatriote Emily Johnston a bouclé le top-10, tandis que Marianne Théberge s’est classée 15e.

Du côté masculin, William Côté a terminé 42e et le Britanno-Colombien Carter Woods, 20e.

La prochaine Coupe du monde de vélo de montagne aura lieu à Albstadt, en Allemagne, du 6 au 8 mai.

Vous pourriez aussi aimer...

29 Nov - 2022 | par Mathieu Laberge

Jules Burnotte déçu, mais pas inquiet

Montréal, 29 novembre 2022 (Sportcom) – Jules Burnotte n’a pas skié à la hauteur de ses attentes à la première Coupe du…

Nos partenaires