20 Mar - 2021 | par Mathieu Laberge

Surf des neiges – Coupe du monde

Une journée en deux temps pour Arnaud Gaudet

Nouvelle

Photo: Miha Matavz / FIS

Montréal, 20 mars 2021 (Sportcom) – Tous les espoirs étaient permis pour le planchiste Arnaud Gaudet après sa troisième place obtenue aux qualifications de la Coupe du monde de slalom en parallèle de Berchtesgaden (Allemagne), samedi. Malheureusement pour lui, quelques erreurs techniques et la modification d’un des parcours auront eu raison de sa progression dans le tableau éliminatoire. Il terminera la journée en dixième place.

« Les qualifs se sont bien passées et finir troisième, j’étais vraiment content, car c’était mon meilleur résultat. La finale ne s’est pas passée comme je le voulais et le parcours bleu, qui était le plus vite en qualifications, ne l’était plus. Ils ont changé quatre portes dans le parcours rouge et c’est lui qui est devenu le plus rapide », a mentionné Gaudet, seul Canadien à accéder au tableau éliminatoire.

Une fois en huitièmes de finale contre l’Autrichien Arvid Auner, le planchiste de Montcalm a eu un déséquilibre en passant dans un trou en haut de parcours, ce qui a causé du retard sur son adversaire. Il est bien revenu au coude-à-coude avec le futur médaillé de bronze, mais c’était trop peu trop tard.

L’Italien Aaron March s’est imposé en finale devant l’Autrichien Alexander Payer. Les autres Québécois présents, Justin Carpentier, Jules Lefebvre et Sébastien Beaulieu ont tous été disqualifiés.

« Tous les meilleurs gars partaient dans le parcours bleu et les deux autres avant lui (Arnaud Gaudet) dans ce parcours se sont aussi fait sortir. C’est une défaite crève-cœur, mais ça reste un autre très bon résultat qui lui permet d’amasser des points FIS », a précisé Patrik Gaudet, père et entraîneur d’Arnaud.

Avec encore une course à faire, Arnaud Gaudet a tracé le bilan de sa campagne au cours de laquelle il a vécu quatre mois et demi dans un VR avec son père.

« Je suis content de ma saison de slalom. J’ai fait deux finales sur quatre et terminé septième aux Championnats du monde. C’était une très bonne saison et c’était plutôt en slalom géant que ça s’est moins bien passé. […] Même à l’entraînement, je ne me sentais pas super bien en slalom géant. C’est comme si je n’avais jamais eu la twist et c’était un peu bizarre, mais je suis quand même pas mal content de ma saison en général », a conclu le planchiste de 20 ans.

L’athlète se joindra à Meagan Farrell à la compétition par équipe dimanche.

Vous pourriez aussi aimer...

16 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Le tour du chapeau pour Antoine Duchesne

Montréal, 16 avril 2021 (Sportcom) – Le 8 mai prochain à Turin, Antoine Duchesne deviendra le deuxième Québécois, après Hugo Houle, à…

Nos partenaires