11 Déc - 2022 | par Sportcom

Ski acrobatique – Coupe du monde (bosses en parallèle)

Une médaille d’or durement acquise à Idre Fjäll

Nouvelle

Crédit photo : Mateusz Kielpinski / FIS Freestyle

Montréal, 11 décembre 2022 – Mikaël Kingsbury s’attendait à des duels exaltants dimanche, aux bosses en parallèle, et il a été servi. Le Québécois a animé le spectacle avec une journée parfaite sur les parcours d’Idre Fjäll pour obtenir un 76e triomphe en Coupe du monde, non sans difficultés.

L’athlète de Deux-Montagnes en a eu plein les bras lors de la grande finale, où il était confronté au Suédois Filip Gravenfors. Le jeune homme de 18 ans a tout risqué sur la piste pour mettre la pression sur le favori du jour et il a gagné son pari en vitesse, franchissant la ligne d’arrivée avec une priorité de 0,30 seconde sur Kingsbury.

Ce dernier a cependant été favorisé par les notes des juges, ce qui lui a permis de l’emporter et de monter sur la plus haute marche du podium quelques minutes plus tard.

« Filip était probablement le gars le plus rapide dans ce parcours. Il était prêt à mourir ! » a lancé en riant le vainqueur du jour. « J’avais l’impression qu’il ne ralentissait pas sur son saut du bas et qu’il était prêt à atterrir dans les bosses. Au point où j’en suis, je ne peux pas vraiment faire ça, la saison est longue. »

« Je suis vraiment content ! C’est une bonne journée pour moi, surtout que c’est une Coupe du monde (en duel) des plus difficiles à gagner. En tant que favori, le monde pousse fort contre moi, ce qui rend la journée excitante. »

  • Mikaël Kingsbury

Médaillé d’argent la veille, le « Roi des bosses » a été invaincu en cinq sorties sur les difficiles descentes d’Idre Fjäll. Il a profité de ses premières courses pour se familiariser avec les deux tracés, après quoi il a pu s’exprimer davantage dans le carré d’as.

« J’ai retrouvé le rythme que je voulais avoir, a-t-il expliqué. Ensuite, en finale, j’ai eu mon meilleur milieu (du parcours) de la journée et j’ai poussé au maximum pour atterrir au bon spot en bas. »

L’Américain Nick Page, décoré d’or samedi, a cette fois pris la troisième place. Aussi en action du côté de la Suède dimanche, Julien Viel et Elliot Vaillancourt ont tous les deux obtenu le meilleur résultat de leur carrière en Coupe du monde, concluant respectivement avec les 13e et 14e places.

Ils sont sortis vainqueurs de leurs deux premiers duels, avant de subir l’élimination en ronde des 16 face à des opposants de taille. Vaillancourt s’est incliné contre Gravenfors, tandis que Viel a subi les foudres de son compatriote Kingsbury.

De son côté, Gabriel Dufresne (26e) a remporté une course avant d’être battu au tour suivant par Nick Page. Alexandre Lavoie a pour sa part perdu d’entrée de jeu et il pointe au 40e rang du classement général.

Chez les femmes, Laurianne Desmarais-Gilbert n’a pu franchir la ronde des 32. La skieuse de Sainte-Adèle a baissé pavillon contre l’Américaine Alli Macuga et elle a fini 21e de l’épreuve.

L’Américaine Elizabeth Lemley a triomphé contre la Japonaise Anri Kawamura dans la course ultime pour signer une première victoire dans le circuit. La Française Perrine Laffont a complété le podium grâce à son gain sur l’Australienne Jakara Anthony dans la petite finale.

Après des journées de compétition haute en émotions, les bosseurs se donneront rendez-vous en France, à l’Alpe d’Huez, où s’arrêtera le circuit de la Coupe du monde la fin de semaine prochaine.

« Je suis content que le week-end de Suède soit fini. C’est l’endroit où j’avais mis un astérisque, parce que je savais que ça allait être difficile », a précisé Kingsbury, qui s’était classé huitième sur cette montagne, la saison passée.

« De ressortir de là avec une deuxième place et une première place, c’est réussi ! Maintenant, on se tourne vers l’Alpe d’Huez et un parcours que j’adore », a conclu celui qui portera les maillots jaunes de meneur aux classements des différentes disciplines pour l’occasion.

Vous pourriez aussi aimer...

12 Jan - 2023 | par Louis-Michel Lelièvre

Le baptême de feu de Liliane Gagnon

Montréal, 12 janvier 2023 (Sportcom) – Grâce à son excellent début de saison dans le circuit Nor-Am, Liliane Gagnon a eu la…

Nos partenaires