4 Fév - 2023 | par Luc Turgeon

Patinage de vitesse courte piste - Coupe du monde

Une première médaille appréciée à retardement

Nouvelle

Photo: International Skating Union

Montréal, 4 février 2023 (Sportcom) – Troisième à franchir la ligne d’arrivée, Félix Roussel n’affichait pas le sourire qu’on peut s’imaginer chez un athlète qui vient de décrocher la première médaille individuelle de sa carrière en Coupe du monde. Le patineur de vitesse courte piste a bénéficié d’une chute de ses adversaires samedi pour se faufiler sur le podium du 1000 m, à Dresde, en Allemagne.

« Ce n’est pas vraiment un conte de fées ! » a relaté le Sherbrookois à Sportcom.

L’indifférence n’a duré que quelques minutes, puis elle a laissé place à la satisfaction. Bien qu’elle ait été acquise à la suite d’un incident ayant tourné à son avantage, la médaille de bronze a récompensé la recrue de l’équipe canadienne pour l’ensemble de sa journée.

« Ce n’est pas nécessairement de cette manière que je voulais la gagner, mais j’ai été solide en quart de finale et en demi-finale. Je m’impressionnais à chaque course et je savais que je méritais ma place dans le top-5 », a admis Roussel.

Son entraîneur Marc Gagnon lui avait conseillé d’imposer son rythme rapidement durant la finale. Le Québécois a manqué d’agressivité au départ, mais, au bout du compte, il n’aura eu besoin d’aucun dépassement pour ravir la troisième place. Le Japonais Miyata Shogo et le Sud-Coréen Kim Tae Sung sont entrés en collision tout juste devant, lui déroulant ainsi le tapis jusqu’au podium.

« L’intention était bonne, mais mon exécution n’était pas assumée. Si j’avais été capable de prendre les devants, j’aurais été en mesure de protéger ma place. Courser de l’avant, ça me va un peu mieux », a partagé le médaillé de bronze.

Le Sud-Coréen Park Ji Won a remporté l’or devant le Letton Roberts Kruzbergs. Maxime Laoun a terminé deuxième de la finale B pour prendre le 7e rang du 1000 m, tandis que Steven Dubois, stoppé aux quarts de finale, s’est classé 19e.

« Ce n’était pas la folie ! Je suis content, mais j’ai surtout hâte d’en gagner une autre que je mérite plus et qui me rendra un peu plus heureux à l’arrivée. »

– Félix Roussel

Au 1500 m, William Dandjinou a été le meilleur Canadien en étant le seul à accéder à la finale B. Il pointe au 13e échelon du classement final. Pascal Dion et Mathieu Pelletier ont quant à eux conclu 16e et 27e.

À sa place

« Ma progression ? Je ne sais pas comment la décrire ! » a répondu Félix Roussel avant de développer sa pensée.

« Je suis fier et très impressionné. Je n’en reviens pas comment tout s’est fait vite. Je n’étais classé sur aucune équipe nationale, je m’entraînais avec les filles et j’essayais juste de prouver au monde que j’étais bon. »

Les résultats du patineur de 21 ans ne cessent de s’améliorer cette saison. Lorsqu’il a donné ses premiers coups de patin en Coupe du monde à Montréal, au mois d’octobre, il souhaitait simplement tirer profit de l’expérience.

À lire : Une relève qui brille et qui épate

Félix Roussel se dit plus en confiance depuis les étapes du Kazakhstan. Il sent qu’il est à sa place. Le simple fait d’être présent en Coupe du monde ne répond plus à ses attentes. Son approche a changé avant les courses et elle continuera d’évoluer d’ici la fin du calendrier.

« Je ne pourrais même pas dire ce que le Félix de la semaine prochaine sera en mesure de faire. J’apprends tellement et j’ai beaucoup de choses à pratiquer. Je me trouve dans une période où j’absorbe tout et je regarde où ça peut me mener par la suite. »

Kim Boutin au pied du podium

Trois Canadiennes ont pris part à la finale A du 1500 m à Dresde, soit Kim Boutin, Claudia Gagnon et Courtney Sarault.

Les patineuses se sont échangé la tête en début de course. Sarault a légèrement perdu pied avec deux tours à faire, mais elle est quand même parvenue à dépasser Kim Boutin dans le virage suivant pour s’emparer de la troisième place.

La Néo-Brunswickoise a maintenu son rang jusqu’à la ligne d’arrivée. Kim Boutin est arrivée au pied du podium et Claudia Gagnon a fini sixième.

De son côté, Danaé Blais a participé à la finale B du 1000 m samedi. Elle a été la quatrième patineuse à franchir la ligne d’arrivée et s’est classée 9e.

Au relais mixte, Maxime Laoun et Pascal Dion ont fait équipe avec Boutin et Sarault. Une chute de Laoun survenue en finale A a conduit le quatuor vers le quatrième rang. La formation canadienne a connu plus de succès aux relais masculin et féminin, tous deux qualifiés pour les finales A prévues dimanche. Des courses de 500 m et de 1500 m sont aussi à l’horaire.

Vous pourriez aussi aimer...

31 Mai - 2024 | par Sportcom

Aurélie Rivard au pied du podium

Montréal, 31 mai 2024 (Sportcom) – Aurélie Rivard (S10) s’est qualifiée pour une deuxième finale en deux jours aux Séries mondiales de…

8 Juin - 2024 | par Mathieu Laberge

Derek Gee désormais sur le podium virtuel

Montréal, 8 juin 2024 (Sportcom) – Victorieux pour une deuxième journée de suite, le Slovène Primoz Roglic (BORA – hansgrohe) a accentué…

Nos partenaires