20 Fév - 2016 | par Émilie Bouchard Labonté

Plongeon – Coupe du monde

Une septième place crève-coeur pour Gagné et Imbeau-Dulac

Montréal, 19 février 2016 (Sportcom) –  0,36 point. C’est ce qui a manqué aux plongeurs Philippe Gagné et François Imbeau-Dulac pour obtenir au pays une place aux Jeux olympiques de Rio à l’épreuve masculine du 3 mètres synchro. On ne pourra cependant pas dire que les deux Québécois, septièmes, ne se sont pas battus jusqu’à la fin.

Sixièmes avec un plongeon à exécuter, Gagné, de Ville Mont-Royal, et Imbeau-Dulac, de Terrebonne, ont complété la compétition en obtenant 72,42 points à leur sixième passage sur le tremplin, mais ce ne fut pas suffisant pour conserver leurs acquis de la cinquième manche. En totalisant 391,62 points, les deux Québécois ont glissé au septième échelon, coiffés de justesse par les Américains Sam Dorman et Kristian Ipsen, sixièmes grâce à une note finale de 391,98 points.

« L'épreuve n'a pas été mauvaise en soi, mais ce n'est pas un de nos meilleurs pointages », a concédé François Imbeau-Dulac.

Les Allemands Stephan Feck et Patrick Hausding (429,33 points) ont remporté la médaille d’or, suivis par les Chinois Yuan Cao et Kai Qin (419,67 points) et les Mexicains Jahir Ocampo Marroquin et Rommel Pacheco Marrufo (409,38 points). Les Britanniques Jack Laugher et Chris Mears (400,32 points) ont pour leur part terminé quatrièmes.

Si les quatre premières nations obtenaient leur place aux Jeux olympiques de Rio à cette épreuve, il fallait enlever de l’équation les Chinois et les Britanniques, déjà qualifiés en raison de leur podium lors des derniers Championnats du monde. Les Italiens, cinquièmes, et les Américains ont donc aussi reçu leurs laissez-passer, mais les Canadiens eux, repartent les mains vides.

« Oui, nous sommes déçus, nous y croyions vraiment, a ajouté Imbeau-Dulac. Nous avons démontré une belle évolution en synchro au courant de la dernière année et nous savions que nous avions une chance de nous qualifier. Ce n’est que partie remise. »

« Nous a une belle chimie lorsque nous plongeons ensemble et ça, nous pouvons en être fiers, a-t-il poursuivi. Et il ne faut pas l'oublier puisque si tout va bien et que nous continuons pour un autre cycle olympique, nous serons de retour dans 4 ans, ensemble, et plus forts que jamais, avec une expérience de qualification olympique supplémentaire dans nos poches. »

Ni Imbeau-Dulac, ni Gagné ont pour autant fait une croix sur Rio puisqu’ils auront notamment encore une chance de qualifier le pays à l’épreuve individuelle du 3 mètres. « Nous devons tourner la page puisque d'autres épreuves nous attendent cette semaine. Nous irons chercher nos tickets pour Rio en individuel. Les entraînements vont bien et nous sommes confiants de pouvoir y arriver », a conclu Imbeau-Dulac.

Roseline Filion de retour à la compétition

Roseline Filion, qui se remet tout juste d’une fracture à la cheville droite survenue en décembre dernier, a annoncé vendredi qu’elle participera à l’épreuve individuelle du 10 mètres de samedi afin d’aider le pays à mettre la main sur une autre place olympique à cette épreuve.

Elle remplacera Meaghan Benfeito, qui avait déjà obtenu un billet pour le Canada en raison de ses résultats aux derniers Championnats du monde de la FINA.

« Je suis heureuse de pouvoir compétitionner et je ne peux pas manquer cette occasion-là. Je voulais vraiment avoir cette deuxième chance d'ouvrir une place pour le Canada. Peut-importe ce qui arrive, je n'aurai aucun regret. J'ai fait tout ce que mon entraîneur, mon docteur et mes préparateurs physiques m'ont dit. Être en mesure de plonger ici est déjà une victoire en soi », a mentionné la Lavalloise.

Samedi, en plus de Filion aux préliminaires à la tour, Jennifer Abel et Pamela Ware seront de l’épreuve synchronisée au tremplin de 3 mètres.

Philippe Gagné et Vincent Riendeau participeront quant à eux aux qualifications au 10 mètres synchro.

Vous pourriez aussi aimer...

30 Nov - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

En profiter pleinement avant une pause forcée

Montréal, 30 novembre 2022 (Sportcom) – La conclusion de la saison 2022-2023 en sera une bien particulière pour la planchiste Audrey McManiman….

Nos partenaires