20 Jan - 2019 | par Audrey Clement-Robert

Ski alpin – Coupe du monde

Valérie Grenier à 0,3 seconde de la médaille de bronze au super-G

Nouvelle

Montréal, 20 janvier 2019 (Sportcom) – « Je suis extrêmement contente! J’étais en confiance parce que c’est la discipline qui va le mieux en ce moment. » Il s’en est fallu de peu, très peu même pour que Valérie Grenier monte sur le podium du super-G. En fait, il ne lui manquait que 0,3 seconde pour décrocher le bronze à la Coupe du monde de Cortina d’Ampezzo dimanche.

Avec un chrono de 1 min 22,96 s, la skieuse alpine de Mont-Tremblant a conclu au quatrième rang, son meilleur résultat en carrière sur le circuit de la Coupe du monde. Grenier a accusé un retard de 0,48 seconde sur la gagnante, l’Américaine Mikaela Shiffrin. La Liechtensteinoise Tina Weirather (+0,16 seconde) et l’Autrichienne Tamara Tippler (+0,18 seconde) ont récolté l’argent et le bronze.

« Pour moi, ça passe ou ça casse parce que j’y vais toujours vraiment à fond et je suis souvent sur la limite avec la ligne. J’ai plusieurs DNF en super-G, mais ça se passe bien normalement quand je me rends jusqu’en bas. Les deux résultats que j’ai eus cette saison sont encourageants », a dit la jeune femme de 22 ans, cinquième à Lake Louise en décembre.

Grenier a d’ailleurs fait savoir que le parcours n’était pas facile en Italie et qu’il y avait des pièges à éviter.

« Il y avait plusieurs endroits où tu devais être intelligente. J’ai eu un peu de difficulté à certains passages, mais je n’ai jamais capoté. Même quand j’étais un peu en bas de la ligne, j’arrivais à me ramener. Les conditions météorologiques étaient vraiment parfaites. La neige était glacée, mais je me sentais bien. Il y avait du gros soleil et la visibilité était vraiment bonne. »

La prochaine compétition de Grenier sera la Coupe du monde de Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne, le week-end prochain. Elle prendra le départ du super-G, mais pas de la descente.

« Je vais m’entraîner pour les Championnats du monde. Je me prépare pour toutes les épreuves. J’espère que je ferai encore mieux aux mondiaux! Mes résultats au super-G me donnent encore plus de confiance et j’aimerais vraiment ça avoir un podium un moment donné, ça serait incroyable! Il y a beaucoup de choses que je peux améliorer, ce n’est jamais parfait », a-t-elle conclu.

Vous pourriez aussi aimer...

29 Avr - 2024 | par Mathieu Laberge

Amélie Kretz ne voulait rien regretter

Montréal, 29 avril 2024 (Sportcom) – Blessée deux fois au cours de la dernière année, Amélie Kretz ne voulait pas avoir de…

Nos partenaires