29 Fév - 2016 | par Éric Gaudette-Brodeur

Ski alpin – Championnats du monde juniors

Valérie Grenier contente et déçue d’être vice-championne

Montréal, 29 février 2016 (Sportcom) – La skieuse Valérie Grenier était déçue lundi de passer si près d’un second triomphe aux Championnats du monde juniors, même si elle est montée sur le podium pour une deuxième fois en deux courses en terminant deuxième du super-G à Sotchi, en Russie. Le Torontois James Crawford a également obtenu une médaille d’argent chez les hommes.

Les anciennes installations olympiques siéent à merveille à l’athlète de Mont-Tremblant, qui a été sacrée championne mondiale junior de la descente samedi.

« Je suis vraiment contente, mais je voulais la victoire. D’avoir gagné en descente fait que je peux aller aux Finales de la Coupe du monde. Avec une deuxième place en super-G, je ne peux y aller. Je suis un peu déçue, je me voyais vraiment l’emporter, je savais que j’étais capable. C’est dommage. »

Seule l’Autrichienne Nina Ortlieb a été plus rapide que Grenier lundi. Son temps de 1 min 10,48 s l’a placée 7 centièmes de seconde devant la Québécoise. L’Italienne Verena Gasslitter, en recul de 33 centièmes sur le chrono de la gagnante, a mis la main sur la médaille de bronze.

« J’ai vraiment bien skié au milieu et à la fin du parcours. J’étais solide, sur la bonne ligne (de course) et en bonne position », a expliqué la vice-championne du jour.

« Dans la première partie, un peu plus abrupte, je pense que j’ai été trop conservatrice. Dans les (murs), d’habitude, je suis un petit peu en bas de la ligne. J’étais inquiète que ça arrive à nouveau, alors j’étais vraiment haute, mais un peu trop d’après moi. »

Du côté du super-G des hommes, c’est le Français Matthieu Bailet qui s’est imposé en 1 min 09,95 s. James Crawford a accusé un retard de 37 centièmes et le Suisse Marco Odermatt, troisième, a conclu 53 centièmes derrière le vainqueur.

Le Britanno-Colombien Brodie Seger, 12e (1 min 10,95 s), et l’Albertain Jeffrey Read, 44e (1 min 13,19 s), étaient les autres Canadiens en action lundi.

Encourageant

Médaillée de bronze en slalom géant aux mondiaux juniors de 2015, Grenier a connu des difficultés en Coupe du monde cette saison, ne croisant pas la ligne d’arrivée cinq fois en neuf épreuves.

Ses succès à Sotchi sont une belle récompense. « Ça fait du bien de savoir que je suis dans les meilleures au monde de mon âge. C’est encourageant disons. »

Les épreuves du combiné sont au programme des Championnats du monde juniors de Sotchi mardi.

Grenier skiera une manche de super-G et une autre en slalom. « Je veux vraiment avoir un bon résultat au super-G. J’espère gagner la manche parce que je ne sais pas comment ça va aller en slalom. »

Accordant peu de temps au slalom à l’entraînement, elle a tout de même obtenu des cinquième et neuvième places dans cette spécialité en Coupe Nor-Am depuis décembre.

« J’adore skier en slalom, c’est juste que je ne le fais pas souvent. J’en profite à chaque fois. J’ai vraiment hâte à demain (mardi). »

Vous pourriez aussi aimer...

26 Nov - 2022 | par Sportcom

En rafale

Ski alpin – Sorties difficiles pour Grenier et Bennett   Prise deux pour les skieuses Valérie Grenier et Sarah Bennett qui ont…

Nos partenaires