10 Mar - 2023 | par Louis-Michel Lelièvre

Ski alpin – Coupe du monde

Une sixième place difficile à accepter pour Valérie Grenier

Nouvelle

Montréal, 10 mars 2023 (Sportcom) – Valérie Grenier semblait avoir des ailes lors de la première manche du slalom géant vendredi à la Coupe du monde d’Äre, en Suède. Les choses se sont toutefois corsées pour la Franco-Ontarienne à sa deuxième descente et elle a finalement terminé la journée en sixième place.

« C’est un résultat que j’aurais trouvé vraiment bon il n’y a pas si longtemps. Je ne veux pas être trop dure envers moi-même, mais en ce moment, j’en veux plus », a admis celle qui a remporté l’or à la Coupe du monde de Kranjska Gora, au mois de janvier.

Rien ne semblait pouvoir la ralentir en début de journée alors qu’elle a obtenu le deuxième meilleur temps de la première manche avec 55,74 s. L’Américaine Mikaela Shiffrin a été la seule skieuse à être plus rapide que Grenier, alors en bonne posture pour rafler la deuxième médaille de sa carrière dans le circuit.

« J’étais vraiment contente de la première manche. J’ai respecté mon plan de match à la lettre et je pense avoir très bien skié. C’est toujours plaisant d’être dans le haut du classement dès le départ », a lancé Valérie Grenier en entrevue avec Sportcom.

La deuxième descente a toutefois été bien différente pour Grenier. S’élançant avant-dernière grâce à son chrono de la matinée, l’athlète de 26 ans n’a pas été en mesure de répéter ses exploits de la première manche. Une perte d’équilibre au haut du parcours a complètement chamboulé ses plans.

« Après quelques virages, je suis un peu tombée sur ma hanche. J’ai réussi à récupérer le tout assez rapidement, mais j’ai perdu beaucoup de vitesse. Ç’a m’a frustrée et j’essayais d’aller plus vite, mais évidemment, ce n’était pas la chose à faire. Ç’a créé encore plus d’erreurs, c’était une descente difficile », a-t-elle avoué.

Grenier n’a pu faire mieux qu’un chrono de 1 min 0,70 s, ce qui lui a procuré le 24e temps de la séance. Au cumulatif, elle a glissé jusqu’au sixième rang (+1,8 seconde), il s’agit de son cinquième top-10 de la saison.

La deuxième descente de Shiffrin a également été un peu plus lente que sa première, mais elle en a toutefois fait assez pour conserver sa première place et mériter la 86e victoire de sa carrière en Coupe du monde. Ce triomphe lui permet de rejoindre le légendaire Ingemar Stenmark au sommet de l’histoire du ski alpin.

Troisième après la première manche, l’Italienne Federica Brignone a grimpé au deuxième rang à la fin de la journée de compétition (+0,64 seconde). La Suédoise Sara Hector (+0,92 seconde) est montée sur la troisième marche du podium.

La Coupe du monde d’Äre se poursuivra samedi avec la présentation du slalom. Laurence St-Germain y sera présente pour ce qui sera sa première compétition depuis sa victoire aux Championnats du monde le 18 février dernier.

De son côté, Grenier se tournera maintenant vers Andorre pour les finales de la Coupe du monde où elle voudra terminer la saison en beauté, le 19 mars, à l’épreuve du slalom géant.

Vous pourriez aussi aimer...

31 Mai - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Jacqueline Simoneau se couvre d’or à la maison

Le Canada mérite l’argent à l’épreuve technique par équipe Montréal, 31 mai 2024 (Sportcom) – Après sa médaille d’or aux Championnats du…

31 Mai - 2024 | par Sportcom

Aurélie Rivard au pied du podium

Montréal, 31 mai 2024 (Sportcom) – Aurélie Rivard (S10) s’est qualifiée pour une deuxième finale en deux jours aux Séries mondiales de…

Nos partenaires