20 Jan - 2024 | par Mathieu Laberge

Ski alpin – Coupe du monde

Valérie Grenier 11e d’une course bizarre

Nouvelle

Archives

Montréal, 20 janvier 2024 (Sportcom) – Les meilleures géantistes ont affronté les conditions les plus bizarres de la saison en Coupe du monde de ski alpin, samedi, à Jasna, en Slovaquie. Valérie Grenier a connu une course en deux temps. Classée 22e après la manche initiale, l’athlète du club Mont-Tremblant a été la quatrième plus rapide de la seconde manche, ce qui lui a permis de conclure au 11e rang (+6,05 s).

La Suédoise Sara Hector a réussi à dompter le parcours pour s’imposer devant l’Américaine Mikaela Shiffrin (+1,52 s) et la Néo-Zélandaise Alice Robinson (+2,71 s).

« La première descente, c’est une course un peu difficile à expliquer. La neige était extrêmement glacée et le parcours tournait beaucoup », a reconnu Grenier en entrevue d’après course avec Sportcom. « Ça commençait sur une partie plate, alors si tu n’avais pas beaucoup de vitesse (c’était compliqué). J’ai eu de la misère avec mes skis, mais ce n’est pas une excuse, juste la réalité. Plusieurs filles se sont senties comme ça aussi. J’avais de la misère à skier comme j’en avais envie. »

Signe que cette première manche était atypique, la dernière des 30 qualifiées, l’Allemande Lena Duer, accusait un retard de 5,11 secondes sur la première, ce qui anormalement élevé pour s’assurer d’une place en deuxième manche.

Cela a bien failli ouvrir la porte à Sarah Bennett, 36e (+5,45 s), pour une première qualification en deuxième manche de Coupe du monde, sauf qu’elle a raté le couperet de 34 centièmes de seconde.

Grenier a su mettre sa première descente derrière elle à la reprise, alors qu’elle a été la quatrième plus rapide, ce qui lui a permis de remonter de 11 places au classement.

« On a aiguisé un peu plus mes skis et je savais que je n’avais rien à perdre. Le parcours tournait un petit peu moins et c’était un petit peu mieux pour moi. Mais même à ça, c’était correct, mais pas mon meilleur non plus. Au moins j’ai été capable de remonter, mais overall, c’est une course à oublier. […] Tout le monde l’a dit : on ne sait pas trop pourquoi la neige était spéciale et on ne comprend pas trop ce qui s’est passé aujourd’hui. »

En sept épreuves de slalom géant depuis le début de la présente campagne, il s’agissait de la première fois que la Franco-Ontarienne ne réussissait pas à percer le Top-10.

L’action reprendra dimanche à Jasna avec la présentation d’un slalom féminin qui devrait marquer le retour à la compétition de Laurence St-Germain.

Absente du circuit depuis les dernières semaines en raison d’une déchirure partielle d’un ligament à une cheville, la championne du monde de la spécialité figure sur la liste provisoire des athlètes inscrites.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

25 Fév - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Une journée en deux temps pour Arnaud Gaudet

Montréal, 25 février 2024 (Sportcom) – Les journées se suivent et se ressemblent du côté d’Arnaud Gaudet en Coupe du monde de…

2 Fév - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Les Canadiennes s’imposent en petite finale

Montréal, 2 février 2024 (Sportcom) – Abonnée au podium lors des trois dernières Coupes du monde de ski cross, Hannah Schmidt a…

Nos partenaires