20 Jan - 2018 | par Audrey Clement-Robert

Escrime – Coupe du monde

Van Haaster le meilleur Canadien en France

Montréal, 20 janvier 2018 (Sportcom) – L’escrimeur Maximilien Van Haaster a pris le 42e rang, samedi, à la Coupe du monde de fleuret de Paris, en France. Il s’agit du meilleur résultat de l’équipe canadienne à ce tournoi ce week-end.

Le Montréalais a commencé la compétition vendredi où il a fini les poules avec une fiche de cinq victoires et une défaite. Ses résultats lui ont permis d’accéder directement au tableau des 64 qui était présenté aujourd’hui. Toutefois, il s’est incliné 15-14 contre l’Américain Geoffrey Tourette, éventuel 13e au classement général.

« La première journée a bien été. Par contre, aujourd'hui, je suis déçu du résultat. J'ai fait quelques erreurs tactiques et techniques et ça s'est joué à la dernière touche. Jusqu'à présent cette saison, je suis plus constant, donc ça, c'est positif », a commenté l’athlète de 25 ans.

Actuellement, le fleurettiste n’a pas d’objectif de classement précis à cette arme. « Je préfère prendre une compétition à la fois. J'aimerais continuer d’être constant dans mes résultats. J'aimerais aussi bien finir l'année avec un top-8 ou une médaille puisque j'ai déjà réussi à faire le top-16 à quelques reprises. »

Les Italiens ont récolté tous les honneurs avec Alessio Foconi en or, Daniele Garozzo en argent et Giorgio Avola en bronze. Le Français Julien Mertine a aussi fini troisième.

De son côté, le Bouchervillois Marc-Antoine Brodeur a fait trois victoires et trois défaites dans les poules. Il a ensuite été éliminé dans le tableau préliminaire des 128 après une défaite de 15-9 contre le Chinois Wu Bin. Le Québécois pointe en 141e place.

Les Canadiens Mikhail Sweet (154e), Blake Broszus (198e) et Eli Schenkel (210e) étaient également en action.

Brodeur, Broszus, Sweet et Van Haaster rencontreront les Danois Emil Ulrik Andersen, Thomas Lerche Berg, Kolja Dahlin et Conrad Seibaek Kongstad au premier tour du tournoi par équipe dimanche.

Les Québécoises rapidement éliminées à Cuba

À la Coupe du monde d’épée présentée à La Havane, à Cuba, les Québécoises Malinka Hoppe et Maryline Plante ont connu un court passage.

Hoppe a fait deux victoires et quatre défaites dans les poules. En piste dans le tableau préliminaire des 128, elle a perdu 15-9 face à l’Américaine Francesca Bassa. La Montréalaise figure au 114e rang.

La Sherbrookoise Plante est pour sa part 144e après avoir perdu ses six combats des poules.

Les Canadiennes Leonora Mackinnon et Ka Yan Sze ont respectivement fini aux 32e et 94e places.

La Française Coraline Vitalis a remporté la compétition, suivie de la Coréenne Hyein Lee et de la Chinoise Man Wai Vivian Kong.

Vous pourriez aussi aimer...

4 Fév - 2024 | par Sportcom

Une victoire décisive d’entrée de jeu

Montréal, 4 février 2024 (Sportcom) – L’équipe canadienne féminine de water-polo aurait difficilement pu faire mieux à son premier match des Championnats…

Nos partenaires