20 Juin - 2021 | par Luc Turgeon

Parahockey – Championnat du monde

Victoire à sens unique de l’équipe canadienne

Photo: Hockey Canada

Montréal, 20 juin 2021 (Sportcom) – La formation canadienne de parahockey a signé une deuxième victoire de suite au Championnat du monde d’Ostrava, dimanche, en République tchèque. Elle a facilement vaincu la Corée du Sud au compte de 8-0, notamment grâce à un tour du chapeau de son capitaine Tyler McGregor.

Élu joueur par excellence du match la veille pour l’équipe canadienne, Liam Hickey n’a eu besoin que de 21 secondes pour ouvrir la marque. McGregor a ensuite ajouté deux buts avant la fin de la première période pour accentuer l’avance du Canada.

Les parahockeyeurs canadiens n’ont pas ralenti à leur sortie du vestiaire et ont doublé leur avance grâce à des buts de Corbyn Smith, Liam Hickey et Auren Halbert. Ce dernier a réussi son deuxième but en début de troisième, puis McGregor a complété le tour du chapeau pour fermer les livres.

Le gardien de but sud-coréen Man Gyun Yu en a eu plein les bras au cours de ce duel, faisant face à 28 lancers. De son côté, Dominic Larocque a repoussé le seul tir qui a été dirigé vers lui avant de céder sa place à Adam Kingsmill en milieu de rencontre, lui qui a finalement effectué deux arrêts.

« On a approché le match comme un défi supplémentaire et on y a vu l’occasion de travailler certains aspects de notre jeu que nous souhaitons améliorer », a affirmé le Québécois Anton Jacobs-Webb, qui participe à son premier Championnat du monde.

Antoine Lehoux est également de la formation canadienne présente à Ostrava.

Le Canada compte désormais une fiche de 30-0 face à la Corée du Sud en parahockey.

« Ça fait du bien d’être de retour »

Les parahockeurs canadiens sont atterris à Ostrava deux semaines avant le début du tournoi pour s’entraîner et se préparer à reprendre le titre mondial aux Américains.

La victoire de samedi face aux États-Unis a d’ailleurs placé les joueurs en confiance dès le début de la compétition.

« Ça fait du bien d’être de retour et on ne se sentait pas rouillés. On s’attendait à une partie serrée (contre les États-Unis), à une bataille avec du jeu physique et on savait qu’on allait devoir se battre pour la gagner », a souligné Anton Jacobs-Webb. C’était cool de jouer notre première partie et de voir qu’on n’en a pas perdu, mais qu’on en a plutôt gagné. On joue mieux que jamais en équipe. »

La prochaine rencontre est prévue mardi face à la République tchèque, contre qui le Canada a disputé deux matchs préparatoires avant le début du Championnat du monde. Deux victoires convaincantes de 14-1 et 9-0. « On ne sait jamais à quoi s’attendre. Ils ont joué d’autres parties depuis nos confrontations et ils peuvent s’être améliorés. C’est un nouveau défi chaque fois », a conclu Jacobs-Webb.

Vous pourriez aussi aimer...

27 Oct - 2021 | par Luc Turgeon

René Cournoyer au Japon, prise 2

Laurie Denommée privée de son retour Montréal, 27 octobre 2021 (Sportcom) – René Cournoyer était à Tokyo en juillet pour participer à…

Nos partenaires