3 Déc - 2022 | par Luc Turgeon

Ski acrobatique – Coupe du monde

Victoire sans équivoque du « Roi des bosses »

Nouvelle

Photo: Mateusz Kielpinski / FIS Freestyle

Montréal, 3 décembre 2022 (Sportcom) – On reverra vite Mikaël Kingsbury avec le dossard jaune de meneur au classement général cette saison, maillot qu’il a pris l’habitude de vêtir depuis quelques années. Le Québécois a remporté avec aisance la première épreuve de bosses du calendrier samedi, à Ruka, en Finlande.

En tête au terme des qualifications malgré une légère erreur commise au haut du parcours, la domination de Kingsbury s’est surtout fait sentir durant la finale. Dernier à s’élancer et en pleine confiance après avoir survolé la première étape éliminatoire, le « Roi des bosses » a signé le temps le plus rapide et a obtenu une note de 84,50.

Son éternel rival, le Japonais Ikuma Horishima, a fini deuxième avec 80,48 points, tandis que l’Australien Matt Graham a pris la troisième place (80,12).

« Au haut de la piste, sans dire que ça m’a fait sourire, mais quand j’ai entendu qu’il n’y avait pas de pointage près de ce que j’avais fait à ma dernière descente (83,36 en première finale, NDLR), je me suis concentré sur mes affaires. Dans ma tête, c’était moi contre moi », a partagé le médaillé d’or.

Il n’avait pas remporté une épreuve individuelle par plus de 4 points depuis mars 2021, aux Championnats du monde d’Almaty. Avant ça, c’était aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en 2018. Soulignons néanmoins sa victoire à Calgary, en 2020, où il avait gagné par 3,99 points…

À ses yeux, la première Coupe du monde illustre toujours tout le travail effectué au cours de la saison estivale. En entamant ce nouveau cycle olympique, le Québécois souhaitait envoyer un message clair à ses compétiteurs et prouver qu’il demeurait en grande forme grâce à une préparation optimale, même s’ils devaient être peu nombreux à en douter.

« Je suis fier de moi, de m’être rendu là et de toujours me donner la chance de bien performer. C’est spécial, j’ai 30 ans, je suis encore là, je pars dernier dans ma piste préférée et j’ai de bonnes sensations. C’était cool et c’est pour ça que je continue de parier sur moi. Je suis en contrôle de mes moyens et je sais que je suis capable. »

Également en action, Gabriel Dufresne a atteint la petite finale et s’est classé 11e. Les Québécois Elliot Vaillancourt (18e), Kerrian Chunlaud (22e), Alexandre Lavoie (23e) et Julien Viel (38e) étaient aussi en lice du côté masculin. Leur compatriote Laurianne Desmarais-Gilbert a pris le 18e rang chez les femmes.

Devant ses parents

Mikaël Kingsbury a ainsi décroché la 75e victoire de sa carrière en Coupe du monde, sa dixième à Ruka. Après tout ce succès, il crie toujours aussi fort en franchissant la ligne d’arrivée et célèbre autant à l’annonce de son pointage.

Le sentiment n’a pas perdu de son lustre depuis sa première médaille d’or obtenue en 2010. Il a même été amplifié cette année, puisque ses parents ont assisté à l’événement pour une toute première fois.

« C’est rare qu’ils ont la chance de venir me voir à l’extérieur. C’est une course où il y a tellement eu de trucs spéciaux dans ma carrière. […] Ils l’ont regardée souvent et le fait de les avoir avec moi et de bien performer, c’est la petite cerise sur le sundae », a admis le triple médaillé olympique.

La prochaine Coupe du monde des bosses aura lieu à Idre Fjäll, la fin de semaine prochaine, en Suède.

Vous pourriez aussi aimer...

27 Août - 2023 | par Louis-Michel Lelièvre

UAE ADQ fait bonne figure en Scandinavie

Montréal, 27 août 2023 (Sportcom) – Olivia Baril (UAE ADQ) et ses coéquipières ont obtenu d’excellents résultats tout au long de la…

10 Sep - 2023 | par Mathieu Laberge

Adam Yates file vers la victoire à Montréal

Montréal, 10 septembre 2023 (Sportcom) – Adam Yates (UAE Team Emirates) est sorti vainqueur d’un sprint l’opposant au Français Pavel Sivakov (INEOS…

Nos partenaires