28 Mai - 2021 | par Sportcom

Cyclisme sur route – Tour d’Italie (World Tour) et Boucles de la Mayenne (2.Pro)

Victorieux, Simon Yates relance la bataille pour le maillot rose

Nouvelle

Groupama-FDJ

Montréal, 28 mai 2021 (Sportcom) – La forteresse des INEOS-Grenadiers a été ébranlée, mais elle ne s’est pas écroulée à la 19e étape du Tour d’Italie remportée par le Britannique Simon Yates (Bike Exchange), jeudi, au sommet de l’Alpe di Mera.

Troisième du jour, le maillot rose Egan Bernal (INEOS-Grenadiers, +28 secondes) a limité les dégâts, sauf que même s’il était bien épaulé par ses coéquipiers dans la montée finale, le Colombien a paru moins fort que la semaine dernière, ce qui ravivera les ambitions de ses plus proches adversaires en vue de l’étape de samedi.

Yates, troisième au classement général au départ de l’étape à 3 minutes 23 secondes de Bernal, conserve sa place au classement avec un écart qui est désormais de 2 minutes 49 secondes. Damiano Caruso (Bahrain-Victorious) reste deuxième (+2 minutes 29 secondes) et concède 8 secondes à Bernal au terme de ces 166 kilomètres parcourus entre Abbiategrasso et Valsesia.

Antoine Duchesne (Groupama-FDJ) a rallié l’arrivée en 85e place dans un groupe d’une trentaine de coureurs. Le Québécois est 119e au général à un peu plus de 4 heures de la tête.

Le film de la course

Dès le début de l’ascension finale, l’équipe Deceuninck-Quick Step a instauré le tempo qui a permis au groupe des principaux favoris de rejoindre les derniers rescapés de l’échappée deux kilomètres plus tard. Joao Almeida (Deceuninck-Quick Step) a fait la première attaque marquante à 6,8 kilomètres de la ligne. Bernal et ses trois coéquipiers ont limité l’écart derrière avant que Yates ne se sauve à son tour.

Le maillot rose n’a pas répondu à cette attaque et en moins d’un kilomètre, Yates a creusé un écart d’une vingtaine de secondes. Comme il l’avait fait plus tôt cette semaine, Daniel Martinez a épaulé Egan Bernal avec deux kilomètres et demi à faire. Le maillot rose se fera décrocher par Almeida deux kilomètres plus loin pendant que Yates, gagnant du Tour d’Espagne 2018, filera vers la victoire d’étape, la quatrième de sa carrière au Tour d’Italie.

Avec encore deux étapes à faire, la Groupama-FDJ aura fort à faire samedi si elle veut quitter ce 104e Giro avec une victoire d’étape. Les 164 kilomètres qui sépareront Verbania et Valle Spluga-Alpe Motta compteront trois cols de première catégorie, dont l’arrivée au sommet.

Boucles de la Mayenne

Toujours vendredi, les Groupama-FDJ ont eu la main plus heureuse à la deuxième étape des Boucles de la Mayenne alors que leur as sprinter Arnaud Démare s’est imposé devant Niccolo Bonifazio (Total Direct Energie). Le seul Québécois inscrit, Pier-André Côté (Rally Cycling), a été le 48e à franchir l’arrivée dans le même temps que le champion de France.

Démare pointe au deuxième rang du classement provisoire, à 12 secondes de l’Allemand Philipp Walsleben (Alpecin-Fenix), tandis que Côté, de Saint-Henri-de-Lévis, est 29e (+32 secondes).

Une autre étape faite sur mesure pour les sprinters attendra le peloton, samedi, sur les 182 kilomètres entre Saint-Bertevin et Craon.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

13 Juin - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Journée difficile pour les Québécois à Cascais

Montréal, 13 juin 2021 (Sportcom) – Trois Québécois étaient en action dimanche à l’occasion des Championnats du monde de paracyclisme disputés à…

31 Mai - 2021 | par Luc Turgeon

Deux médailles d’or avant la super-finale

Montréal, 31 mai 2021 (Sportcom) – La formation canadienne de natation artistique a brillé aux Séries mondiales virtuelles du Canada, diffusées au…

Nos partenaires