26 Août - 2018 | par Audrey Clement-Robert

Canoë-kayak de vitesse – Championnats du monde

Vincent-Lapointe championne du monde avec un canot rempli d’eau

Nouvelle

Montréal, 26 août 2018 (Sportcom) – Deux médailles d’or : c’est ce que Laurence Vincent-Lapointe a ajouté à sa récolte dimanche, à Montemor-o-Velho, au Portugal. Grâce à ses victoires du jour au C-1 5000 m et au C-2 500 m, elle a mis la main sur les 12e et 13e titres de championne du monde de sa carrière.

« C’est fou ! Je n’en reviens pas ! Trois médailles d’or en trois épreuves », s’est exclamée la Trifluvienne, déjà sacrée championne du monde du C-1 200 m samedi.

L’athlète de 26 ans a pris part à une finale de C-1 5000 m qui ne fut pas sans rebondissements entre l’Allemande Annika Loske et elle dimanche après-midi.

« Elle est restée près tout le long. Je recevais des coups de rames sur mon bateau ! C’était involontaire parce que la vague que je crée aspire ma concurrente », a raconté Vincent-Lapointe.

Au troisième tour, ce sont les vagues des bateaux à moteur qui ont rapproché les deux embarcations. « Elle n’était même pas à un centimètre de mon canot. Elle a rempli mon embarcation à moitié d’eau et il restait un peu moins de la moitié de la course à faire. Honnêtement, je l’ai trouvée dur ! J’ai continué parce que je sais que je suis capable d’être efficace sur l’eau. Dans la dernière ligne droite du bassin, je l’ai sentie relâcher et je me suis dit : OK, c’est le temps, pousse ! »

Finalement, Vincent-Lapointe a été la plus rapide en 27 min 43,020 s de l’épreuve qui est cinq fois plus longue que sa spécialité habituelle. Loske a suivi à 9,521 secondes. La Chilienne Maria Mailliard (+16,527 secondes) a terminé troisième.

« Je me demande comment j’ai fait. Je suis très orgueilleuse, alors à partir du moment où mon entraîneur m’a dit : "tu fais cette course’’, je savais que j’étais capable. Avant le départ, je n’avais plus de bras ni de jambes. J’ai fait mon échauffement et je me suis bien sentie, mais de là à faire 5 kilomètres ? »

Vous pourriez aussi aimer...

30 Avr - 2021 | par Mathieu Laberge

Brillante victoire de Soler sous la pluie

Montréal, 30 avril 2021 (Sportcom) – En s’imposant en solo à la troisième étape du Tour de Romandie, l’Espagnol Marc Soler (Movistar)…

Nos partenaires