10 Fév - 2024 | par Sportcom

Patinage de vitesse courte piste – Coupe du monde

William Dandjinou triomphe au 1500 m de Dresden

Nouvelle

X / ISU

Montréal, 10 février 2024 (Sportcom) – William Dandjinou, Félix Roussel et Steven Dubois ont célébré en grand la reprise des activités dans le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste en montant tous les trois sur le podium samedi, à Dresden, en Allemagne.

Dandjinou a été le premier à se signaler en remportant le 1500 m de brillante manière. Patient, le patineur de Sherbrooke a exécuté sa stratégie à la perfection en explosant avec trois tours à faire pour se détacher de ses rivaux.

Ceux-ci ont immédiatement réagi, mais ils n’ont jamais été en mesure de le rattraper. Dandjinou a ainsi filé seul vers la victoire devant le Belge Stijn Desmet et le Sud-Coréen Kim Gun Woo, ne manquant pas d’y aller de sa célébration habituelle en immitant un battement d’ailes d’oiseau après avoir franchi la ligne d’arrivée.

« Je me sens très bien et je suis content d’être de retour sur le podium ! C’est un peu une surprise, parce que je ne m’attendais pas à avoir autant de jambes après la journée de vendredi. On a toutefois fait quelques ajustements avec les entraîneurs et je suis très content de me maintenir dans la course pour le globe de cristal », a mentionné Dandjinou, provisoirement troisième avec 704 points au classement cumulatif de la Coupe du monde grâce à cette sixième médaille individuelle de la saison.

Non loin derrière lors de cette même finale, Pascal Dion a tenté une attaque à l’entrée du dernier virage, mais il s’est fait bloquer le passage, perdant du même coup quelques échelons pour aboutir au sixième rang.

Pour leur part, Félix Roussel et Steven Dubois étaient de la grande finale au 1000 m, où ils se sont respectivement classés deuxième et troisième au terme d’une course des plus rapides remportée par le Sud-Coréen Park Ji-Won.

« Je suis fier de la médaille et d’en avoir maintenant une sur chaque distance cette saison, mais je retiens surtout que j’ai fait de bons apprentissages sur moi-même après avoir coursé sans complexe avec deux des meilleurs patineurs au monde », a commenté Roussel après sa journée de travail.

« Ça me motive pour la suite de voir ce qu’il me faut pour aller chercher l’or et je me sens récompensé pour les efforts des derniers mois ! »

En vertu de cette nouvelle médaille d’or, Park Ji-Won (781 points) a accentué son avance en tête du classement pour le globe de cristal devant Steven Dubois (753 points) et William Dandjinou.

Aussi en action chez les hommes à Dresden, Jordan Pierre-Gilles a patiné en finale B sur 1000 m et il pointe en dixième place du classement général, tandis que Philippe Daudelin, qui vivait son baptême de feu en Coupe du monde, a fini 32e au 1500 m après avoir subi l’élimination lors des quarts de finale.

Kim Boutin cinquième au 1000 m

La journée de samedi marquait aussi le retour international de Kim Boutin après une pause bénéfique pour se concerter sur ses études. Malgré une absence de plusieurs mois, la Sherbrookoise n’a rien laissé paraître sur la glace et elle n’a pas manqué l’occasion de se faire sentr sa présence au 1000 m.

La quadruple médaillée olympique a atteint la grande finale, sans toutefois être en mesure de boucler l’épreuve sur le podium, terminant cinquième à l’arrivée.

Sa coéquipière Claudia Gagnon a quant à elle survolé la finale B pour finir sixième de l’épreuve. Danaé Blais a fait de même en finale B sur 1500 m et elle pointe au huitième échelon du classement général.

Également de ce voyage pour la tournée européenne de la Coupe du monde, Florence Brunelle a dû se retirer de la compétition vendredi en raison d’une blessure.

Notons que Steven Dubois, Claudia Gagnon, William Dandjinou et Félix Roussel ont aussi patiné au relais mixte où le Canada a terminé troisième de la finale B, ce qui lui a procuré la septième place de l’épreuve.

Le relais féminin (3000 m) a bouclé la journée en beauté en obtenant son billet pour la finale A qui aura lieu dimanche. Le relais masculin (5000 m) patinera pour sa part en finale B après avoir été pénalisé en demi-finale. Des épreuves individuelles sur 500 m et sur 1500 m seront également disputées en fermeture de cette Coupe du monde.

Vous pourriez aussi aimer...

25 Fév - 2024 | par Mathieu Laberge

Les fleurettistes canadiens seront à Paris !

Montréal, 25 février 2024 (Sportcom) – L’équipe canadienne masculine de fleuret a officieusement assuré sa place aux Jeux olympiques de Paris l’été…

Nos partenaires