29 Oct - 2022 | par Louis-Michel Lelièvre

Patinage artistique – Grand prix

Une médaille de bronze qui fait du bien

Nouvelle

Montréal, 29 octobre 2022 (Sportcom) – Marjorie Lajoie et Zachary Lagha étaient quatrièmes après la danse rythmique vendredi soir, mais ils ont tout donné samedi lors de la danse libre pour obtenir leur place sur la troisième marche du podium au Grand prix de l’ISU à Mississauga, en Ontario.

Lajoie et Lagha accusaient un retard de 0,19 point sur les Américains Caroline Green et Michael Parsons avant leur dernière prestation. La lutte a été chaude entre les deux couples de danseurs samedi, mais les Québécois ont obtenu une note de 119,55 pour la danse libre et ce sont eux qui ont quitté Mississauga avec le bronze. Lajoie et Lagha ont reçu une note totale de 195,49 pendant que Green et Parsons ont terminé la compétition avec 194,19 points.

« On se sent vraiment bien. C’est une compétition très stressante, surtout que c’est au Canada devant nos parents et nos amis. Je suis vraiment contente qu’on ait réussi une aussi belle performance », s’est réjoui Lajoie.

« Notre programme s’est vraiment bien déroulé aujourd’hui. On était très connectés ensemble. Je pense qu’on n’aurait pas pu offrir une meilleure performance aujourd’hui », a ajouté Lagha.

Remporter une médaille est toujours spécial pour Marjorie Lajoie et Zachary Lagha. D’avoir la chance de réussir cet exploit au Canada devant leurs proches l’est encore plus à leurs yeux.

« D’habitude, on est en compétition à l’autre bout du monde et nos familles doivent nous écouter sur un petit écran, ce n’est pas pareil. Cette fois, je sais qu’ils sont ici quelque part et qu’ils ont vécu cette expérience-là avec moi. Je suis vraiment heureuse », a indiqué Lajoie.

Piper Gilles et Paul Poirier ont eux aussi profité de l’avantage du terrain pour remporter la médaille d’or. Ils ont devancé les Britanniques Lilah Fear et Lewis Gibson par 6,52 points pour finir avec la victoire.

Quant à eux, les Québécois Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac ont conclu la journée au cinquième échelon avec une récolte totale de 189,07 points.

Chez les couples, Kelly Ann Laurin et Loucas Éthier ont profité du programme libre pour passer du huitième au septième rang. La paire québécoise a terminé la compétition avec une récolte de 152,09 points et s’est dite extrêmement fière de ses accomplissements.

« Ç’a peut-être été un peu plus difficile sur certains éléments, mais c’était vraiment mieux qu’hier au programme court. C’est intéressant pour la suite et on est contents de nous », a mentionné Laurin d’entrée de jeu.

« On est souvent sévères envers nous-même, on n’a pas eu énormément de temps pour se préparer pour cette compétition et je pense qu’on a peut-être mis la barre un peu trop haute parce qu’on voulait s’améliorer par rapport à notre dernière compétition. Dans les circonstances, on est vraiment fiers de nous », a ajouté Éthier.

Les Japonais Riku Miura et Ryuichi Kihara ont remporté la médaille d’or dans la discipline avec leurs 212,02 points. Ils ont devancé les Américains Emily Chan et Spencer Akira Howe (186,48 points) et les Italiens Sara Conti et Niccolo Macii (186,18 points).

Vous pourriez aussi aimer...

4 Juil - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Un deuxième top-10 de suite pour Pascal Ackermann

Montréal, 4 juillet 2024 (Sportcom) – Après une sixième place la veille, Pascal Ackermann, coéquipier des Québécois Hugo Houle et Guillaume Boivin…

Nos partenaires