18 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Triathlon – Séries mondiales

Charles Paquet poursuit sur sa lancée

Nouvelle

Montréal, 18 septembre 2021 (Sportcom) – Après une belle performance la fin de semaine dernière à Karlovy Vary en République tchèque, Charles Paquet a poursuivi sur sa lancée en terminant au septième rang de l’épreuve masculine des Séries mondiales de triathlon, à Hambourg, en Allemagne.

Paquet a complété l’épreuve en 53 minutes 17 secondes. Il a d’ailleurs été explosif lors de la course de vélo en obtenant le deuxième meilleur temps de la journée dans cette portion de l’épreuve (28 minutes 35 secondes).

La fin de la course a été âprement disputée alors que l’Allemand Tim Hellwig s’est imposé dans un temps de 53 minutes 8 secondes. Le Français Paul Georgenthum a pris le deuxième rang, dans le même temps que le vainqueur. Léo Bergere, le compatriote de Georgenthum, a terminé au troisième rang, une seconde derrière le gagnant.

De son côté, Jérémy Briand n’a pas été en mesure de terminer le parcours, lui qui a été contraint à l’abandon après la natation.

Une course à pied exceptionnel pour Legault

Chez les femmes, la Québécoise Emy Legault a conclu l’épreuve au 35e échelon avec un chrono de 1 h 1 min et 13 s. Un départ difficile à la natation a joué contre elle alors que les meneuses avaient déjà une bonne avance à sa sortie de l’eau.

« Je suis assez déçue de ma natation, normalement c’est une de mes grandes forces, mais ça n’a pas été le cas aujourd’hui (samedi). Je suis sortie pratiquement dernière de l’eau et ce n’était évidemment pas dans mes plans. Je suis assez contente de ma course en général par contre. C’est un parcours difficile techniquement et j’ai été capable de travailler sur mes faiblesses à Hambourg », a commenté Legault.

Legault a toutefois été particulièrement efficace dans la portion de course à pied alors qu’elle a réussi à gagner quelques positions.

« C’est ma meilleure course à pied à vie ! Je me sentais vraiment bien, j’ai même eu l’impression que c’était moins qu’un 5 kilomètres. C’est mon meilleur temps par 45 secondes, c’est une grosse victoire pour moi. Je sais qu’en améliorant ma natation, ça deviendra intéressant. »

L’Allemande Laura Lindemann a été couronnée championne de l’épreuve en arrêtant le chrono à 58 min 17 s. Elle a devancé la Néo-Zélandaise Nicole Van Der Kaay (+4 secondes) et l’Américaine Summer Rappaport (+9 secondes) à l’arrivée.

L’Ontarienne Dominika Jamnicky a quant à elle pris le 37e rang.

Dimanche, les Québécois seront de retour en action à l’occasion du relais mixte.

« On est sous le radar, ce qui peut parfois nous aider. Je crois qu’on peut être très prometteurs. Personnellement, je veux avoir une bonne natation et offrir une bonne position à mes coéquipiers après mon relais », a conclu Legault.

Vous pourriez aussi aimer...

28 Nov - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Du progrès pour Laurence St-Germain

Montréal, 21 novembre 2021 (Sportcom) – Laurence St-Germain a connu une bonne journée à la Coupe du monde de Killington, au Vermont,…

Nos partenaires