31 Août - 2021 | par Sportcom

Jeux paralympiques – Paracyclisme

« C’est une bonne déception ! » – Charles Moreau

Nouvelle

Cyclisme Canada

Montréal, 31 août 2021 (Sportcom) – Charles Moreau avait été médaillé de bronze à cette épreuve aux Jeux paralympiques de Rio, au Brésil. Cinq ans plus tard, le paracycliste a connu une journée bien différente au contre-la-montre de la catégorie H3, alors qu’il a enregistré le 12e temps sur le circuit de course automobile de Fuji.

Mardi, le Victoriavillois a accusé un retard de plus de 3 minutes 20 secondes sur le gagnant, l’Autrichien Walter Ablinger (43 min 39,17 s).

La lutte pour les médailles a été serrée et Ablinger s’est finalement imposé avec une mince avance de 1,89 seconde sur l’Allemand Vico Merklein. L’Espagnol Luis Miguel Garcia Marquina a suivi au troisième rang, à 9,51 s du médaillé d’or sur ce parcours de 24 kilomètres.

« Ça fait longtemps que je n’ai pas été loin derrière comme ça. C’est une bonne déception ! Ma préparation était bonne, la chaleur n’était pas accablante, mais je ne sais pas… », a lancé Moreau, à court d’explications à propos de cette contre-performance lors de son entrevue avec Sportcom.

« Mes bras se fatiguaient rapidement et j’avais de la difficulté à rester dans la zone (de Watts) que je devais faire », a poursuivi l’athlète de 39 ans, tout en spécifiant que c’est surtout après la montée du parcours qu’il devait faire trois fois que ses bras ne répondaient pas comme il l’espérait.

« C’est plutôt frustrant et je suis pas mal déçu. Là, je vais me reposer, bien manger et espérer me reprendre à la course sur route demain (mercredi). La (course en ligne), c’est un parcours relevé avec des montées plus longues et moins abruptes, alors ça me convient un peu plus. Je reste positif et je ne baisse pas les bras », a-t-il conclu.

L’Ontarien Joey Desjardins a été le meilleur représentant de l’unifolié en finissant au 11e rang, 47 secondes devant le Québécois. L’autre Canadien présent, Alex Hyndman, a fini au 16e et dernier échelon.

Une sixième place pour Marie-Ève Croteau

Également en action mardi, Marie-Ève Croteau a bien fait en se classant sixième du contre-la-montre féminin chez les T1/T2.

La Québécoise a fait fi des différents pièges du parcours de 16 kilomètres pour compléter la distance en 39 min 45,55 s et signer la meilleure performance canadienne de cette catégorie. Sa compatriote Shelley Gautier (41 min 7,32 s) a quant à elle pris le huitième échelon de cette course remportée par l’Allemande Jana Majunke.

La vice-championne du monde en titre à cette épreuve l’a emporté avec un temps de 36 min 6,17 s, devant la triple championne paralympique, l’Australienne Carol Cooke (+32,29 s).

Angelika Dreock Kaeser (+47,71 s), de l’Allemagne, a bouclé le top-3. Cette dernière avait remporté l’épreuve lors des plus récents Championnats du monde disputés à Cascais, au Portugal, en juin dernier.

Marie-Ève Croteau, qui ne vise rien de moins qu’une médaille à Tokyo, sera de retour sur son tricycle jeudi, à l’occasion de la course en ligne.

Vous pourriez aussi aimer...

28 Août - 2021 | par Luc Turgeon

Léandre Bouchard se classe parmi le top-30 mondial

Montréal, 28 août 2021 (Sportcom) – Léandre Bouchard a signé le meilleur résultat canadien de l’épreuve masculine du cross-country olympique, samedi, devant…

Nos partenaires