8 Nov - 2015 | par Éric Gaudette-Brodeur

Patinage de vitesse sur courte piste - Coupe du monde

Objectif de sept médailles dépassé pour le Canada

Montréal, 8 novembre 2015 (Sportcom) – Le Canada a réussi à battre son objectif de sept médailles individuelles ce week-end à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste présentée à Toronto. Après être montés quatre fois sur le podium samedi, les patineurs Marianne St-Gelais, Valérie Maltais, Charles Hamelin et Charle Cournoyer ont récidivé dimanche en remportant quatre médailles individuelles et une aux relais.

Seule Nord-Américaine en finale du deuxième 500 m, St-Gelais faisait face à trois Asiatiques. Elle a rapidement pris les devants de la course, mais la Chinoise Fan Kexin a lancé des attaques pour tenter de prendre sa place. La Coréenne Choi Minjeong a quant à elle connu toute une remontée pour talonner jusqu’à la dernière seconde la Canadienne et remporter l’épreuve par un millième de seconde (42,998 s). St-Gelais a gagné l’argent (42,999 s) et la Chinoise Han Yutong le bronze (43,4117 s).

St-Gelais avait obtenu le bronze samedi au 1500 m. Avec ces médailles, la patineuse de Saint-Félicien a maintenant quatre podiums en autant d’épreuves individuelles cette saison. Elle avait notamment remporté l’or au 500 m le week-end dernier, à Montréal.

« J’ai trop pensé à une médaille d’or à un certain moment. J’ai tout donné à la fin et je suis super fière de ma course. Le plan était d’aller à l’avant avec beaucoup de vitesse et j’ai bien fait ça. Je dois juste rester concentrée jusqu’à la fin », a mentionné St-Gelais.

Audrey Phaneuf, de Boucherville, a pour sa part terminé 3e de la finale B et 5e au classement général, tandis que Kim Boutin, de Sherbrooke, a eu un accrochage en quart de finale et s’est classée 11e.

Première médaille cette saison pour Maltais

Dans l’épreuve du 1000 m, Valérie Maltais a mis la main sur sa première médaille à une épreuve individuelle cette saison. Elle a remporté le bronze avec un temps de 1 min 34,041 s, derrière la Coréenne Shim Suk Hee (1 min 33,964 s) et l’Anglaise Elise Christie (1 min 34,028 s).

L’athlète de Saguenay s’est retrouvée troisième au départ en finale. Ella a tenté un dépassement audacieux par l’intérieur pour passer en deuxième place, mais a finalement terminé la course au troisième échelon.

« J’étais première avec un tour à faire, mais j’ai dérapé un peu avant le dernier tour et j’ai perdu un peu de vitesse. C’était difficile ensuite de retrouver ma vitesse avec seulement un virage à faire. Tout ce que je voulais à la fin, c’était de croiser la ligne d’arrivée », a précisé Maltais.

« La semaine passée, je me sentais super bien. Les disqualifications étaient décevantes. Je démontre que j’ai ma place en finale », a-t-elle ajouté.

Kasandra Bradette, de Saint-Félicien, a pour sa part été freinée en quart de finale et a terminé 15e.

En finale du relais, Audrey Phaneuf a malheureusement chuté et les Canadiennes ont dû se contenter d’une quatrième place. Bradette, Maltais et St-Gelais patinaient avec la Bouchervilloise.

Charles Hamelin au sommet

Du côté des hommes, Charles Hamelin a su faire oublier sa disqualification de samedi en quart de finale du premier 500 m. Le patineur de Sainte-Julie est monté sur la plus haute marche du podium dimanche dans la deuxième épreuve.

Il a rapidement pris la tête pour ne plus la perdre et l’emporter en 40,691 s devant les Hongrois Shaolin Sandor Liu (40,777 s) et Viktor Knoch (46,263 s).

« Aujourd’hui, je voulais seulement rebondir, rester fort toute la journée. La glace était belle, les temps étaient là, j’ai fait mon travail », a résumé le vainqueur.

Également en finale, Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, s’est glissé au troisième rang, mais a chuté dans la dernière courbe. Finalement pénalisé, il a terminé cinquième.

Charle Cournoyer a lui aussi raflé les grands honneurs au 1000 m. Le Bouchervillois a fait un dépassement par l’extérieur pour prendre la tête avec trois tours à faire. Il a ensuite su conserver l’avance pour l’emporter en 1 min 26,998 s, devant les Sud-Coréens Seo Yi Ra (1 min 27,029 s) et Kwak Yoon-Gy (1 min 27,114 s).

« Ça fait du bien. Mon grand retour en Coupe du monde s’est très bien passé, avec deux médailles en quatre épreuves. En plus, l’or ici, tout est beau. J’ai été en contrôle du début à la fin. J’ai montré ce que je peux faire, ce que je sais faire », a affirmé Girard.

Pénalisé dans les préliminaires vendredi, François Hamelin, de Sainte-Julie, n’a pas obtenu de classement sur la distance.

Charles Hamelin, Cournoyer, Girard et l’Ontarien Patrick Duffy ont conclu ce week-end faste en s’imposant dans une enlevante finale du relais grâce à un chrono de 6 min 58,715 s. Hamelin a placé sa lame de patin tout juste avant celle d’un rival sud-coréen (6 min 58,733 s). Les Chinois (6 min 58,817 s) les ont accompagnés sur le podium.

Vous pourriez aussi aimer...

22 Sep - 2021 | par Louis-Michel Lelièvre

Un été pour faire le plein d’expérience

Montréal, 22 septembre 2021 (Sportcom) – Sarah-Jeanne Meunier-Bédard et Maud Chapleau ont mis un terme à une saison 2021 assez spéciale le…

26 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

Une 17e place et une leçon pour Guillaume Boivin

Montréal, 26 septembre 2021 – Guillaume Boivin était habité par des sentiments partagés à l’issue de la course en ligne élite masculine présentée dimanche,…

Nos partenaires