27 Sep - 2021 | par Mathieu Fontaine

Racquetball – Shootout de Shamrock (tournoi de l'IRT)

La fatigue rattrape Samuel Murray

Nouvelle

Twitter / International Racquetball Tour

Montréal, 27 septembre 2021 – Samuel Murray disputait son deuxième tournoi de la saison ce week-end, du côté de Lombard, en Illinois, où avait lieu le Shootout de Shamrock. Après un bon départ, le Québécois a connu une baisse de régime et il a vu son parcours s’arrêter en demi-finale, tant en simple qu’en double.

Vainqueur de ses deux premiers duels de la compétition en simple, l’athlète de Baie-Comeau était confronté à son éternel rival, le Mexicain Daniel De La Rosa, lors de la demi-finale présentée samedi. Un lent début de match s’est toutefois avéré fatal pour Murray qui a dû s’avouer vaincu en deux manches de 15-10 et 15-12.

« Ç’a été dur dès le début. Mon corps était fatigué et je savais que je devais bien servir pour raccourcir les échanges. Plus ça avançait, mieux je me sentais et j’ai même fait une remontée à la fin du deuxième set, mais les erreurs ont fait la différence à la fin du match. Il (Daniel) a très bien joué et j’ai été obligé de me défendre plus qu’autre chose », a analysé Murray lors d’une entrevue avec Sportcom.

Moins de 24 heures plus tard, De La Rosa a complété un week-end parfait en remportant la grande finale en trois manches de 15-10, 13-15 et 11-1 face à l’Américain Jake Bredenbeck.

« C’est un excellent joueur et il faut lui donner le crédit qu’il mérite. Il a beaucoup d’expérience et c’est toujours très difficile de l’affronter. Je l’ai battu une seule fois dans ma carrière, à Atlanta, quand j’ai gagné le Pro-Am Suivant Consulting », a ajouté le représentant de l’unifolié au sujet du gagnant, qui s’est aussi imposé en double avec son compatriote Alvaro Beltran.

Pour sa part, Samuel Murray faisait équipe avec Alejandro Landa, du Mexique. Classés deuxièmes favoris de la compétition, le duo a bénéficié d’un laissez-passer au premier tour avant de s’imposer en deux manches de 15-13 et 15-10 contre Bredenbeck et Charles Pratt, des États-Unis.

Les réjouissances ont cependant été de courte durée pour Murray et Landa qui se sont butés aux Mexicains Andree Parrilla et Eduardo Portillo Torres lors des demi-finales.

« C’était un match assez bizarre! Ils n’ont pas très bien joué en première manche et on en faisait juste assez pour gagner, a expliqué le joueur de 28 ans. Par contre, le vent a tourné en milieu de deuxième manche et ils ont vraiment pris le contrôle. Ils ont commencé à mieux jouer et on n’a jamais été capables de revenir. »

Même s’il espérait terminer ce tournoi sur une note plus positive, Samuel Murray était somme toute satisfait de son passage en Illinois, surtout après sa sortie difficile aux Championnats de l’IRT, le mois dernier. Il demeurera aux États-Unis afin de peaufiner sa préparation pour le US Open qui s’amorcera le 6 octobre, à Minneapolis.

« Je suis content dans l’ensemble. J’ai senti une bonne progression et je sais que je peux battre n’importe qui. Les horaires sont difficiles, c’est certain, mais tout le monde doit faire avec et je serai prêt pour le US Open », a-t-il lancé en guise de conclusion.

Vous pourriez aussi aimer...

20 Nov - 2021 | par Luc Turgeon

Pascal Dion ne s’en laisse plus imposer

Montréal, 20 novembre 2021 (Sportcom) – Le patineur de vitesse sur courte piste Pascal Dion se dit très fier de son début…

27 Nov - 2021 | par Luc Turgeon

Une cinquième place à saveur d’or

Montréal, le 27 novembre 2021 (Sportcom) – Brittany Phelan était aux anges après la Coupe du monde de Secret Garden, samedi, en…

Nos partenaires