16 Jan - 2024 | par Mathieu Laberge

Surf des neiges – Coupe du monde (slalom en parallèle)

Arnaud Gaudet ralenti dans son élan

Nouvelle

Miha Matavz

Montréal, 16 janvier 2024 (Sportcom) – Le planchiste Arnaud Gaudet a connu une sortie frustrante au slalom en parallèle de la Coupe du monde de Bad Gastein, mardi, en Autriche, alors qu’il s’est classé 12e.

Opposé à l’Allemand Stefan Baumeister en huitièmes de finale, Gaudet était en avance au temps de passage intermédiaire, sauf qu’une erreur technique l’a ralenti et c’est finalement avec un retard de 1,92 seconde qu’il a croisé la ligne d’arrivée.

« Je suis tombé dans un virage côté talons parce que mon bras (gauche) a accroché le drapeau d’une porte. En temps normal, les drapeaux s’enlèvent facilement, sauf que là, je me suis presque disloqué l’épaule. Ça m’a complètement retourné de bord et je suis tombé », a soutenu Gaudet, ajoutant que ce n’est que lorsqu’il analysera la vidéo qu’il aura une meilleure idée de ce qui s’est exactement passé. « Ça m’a coûté ma course et c’est plate !  […] Je suis sûr que si le drapeau s’était décroché comme il aurait dû, je continuais sur mes pieds. C’est une erreur de ma part. »

Gaudet avait été le huitième plus rapide des qualifications où ses coéquipiers québécois Jules Lefevbre et Justin Carpentier ont fini en 30e et 45e places, ce qui a mis un terme à leur journée.

« La journée avait très bien commencé », a poursuivi le médaillé de bronze à cette épreuve aux mondiaux de l’an dernier. « J’ai été le plus rapide du parcours bleu à la première descente. En deuxième, j’ai fait une petite erreur qui m’a fait descendre en huitième place.»

Premier des qualifications, l’Italien Maurizio Bormolini a remporté sa deuxième victoire de la saison en devançant l’Autrichien Arvid Auner. Dans la petite finale tout autrichienne, Fabian Obmann a eu raison du vétéran Benjamin Karl.

Même si Gaudet a égalé son meilleur résultat de la saison, soit celui du slalom parallèle de l’étape de Davos du mois dernier, cela ne le satisfait pas pour autant.

« Ce sont de petites erreurs qui me coûtent cher dans les deux dernières courses en slalom. Je ne suis pas vraiment satisfait de ça et je sais que je peux faire mieux », a conclu l’athlète de Montcalm.

Seule Canadienne inscrite, Kaylie Buck s’est classée 22e.

Pour sa part, Jules Lefebvre est de retour dans le circuit de la Coupe du monde cette saison. L’an dernier, le Montréalais s’est surtout concentré sur les compétitions du circuit Nor-Am et sur ses études en génie logiciel à Polytechnique Montréal. Il a terminé au sommet du classement général, a obtenu son baccalauréat, en plus d’une place dans les Coupes du monde de cette année, même s’il n’est pas encore officiellement membre de l’équipe nationale.

« Le plan est de faire toutes les Coupes du monde. Malgré un bon volume sur neige cet automne, je n’étais pas très vite à l’entraînement comparativement aux autres athlètes et je me doutais qu’il me manquait quelque chose », a indiqué Jules Lefebvre samedi dernier, après avoir signé le meilleur résultat de sa carrière dans le circuit. « Ça semble se placer tranquillement et la constance va finir par arriver ! »

Arnaud Gaudet devrait être de la compétition par équipe mixte mercredi en compagnie de Kaylie Buck.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

2 Fév - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Les Canadiennes s’imposent en petite finale

Montréal, 2 février 2024 (Sportcom) – Abonnée au podium lors des trois dernières Coupes du monde de ski cross, Hannah Schmidt a…

Nos partenaires