11 Août - 2022 | par Mathieu Laberge

Paracyclisme – Championnats du monde

« J’avais le couteau entre les dents » – Charles Moreau, médaillé d’argent

Nouvelle

Twitter, Comité paralympique canadien

Montréal, 11 août 2022 (Sportcom) – « Il y a des bonnes journées et des moins bonnes et on va se reprendre à Baie-Comeau », avait laissé tomber le paracycliste Charles Moreau, samedi dernier, après sa déception d’avoir terminé 13e à la course en ligne H3 de la Coupe du monde de Québec. Jeudi, c’est exactement ce qu’il a fait, alors qu’il a mis la main sur la médaille d’argent au contre-la-montre des Championnats du monde de Baie-Comeau.

« Je suis super content, car ça me permet de mettre l’expérience de Tokyo derrière moi », a lancé d’entrée de jeu le nouveau vice-champion du monde en faisant référence à ses résultats en deçà de ses attentes aux derniers Jeux paralympiques. « J’avais le couteau entre les dents pour me reprendre ici, cette semaine. »

Le Victoriavillois a empêché l’Italie de balayer le podium en étant le deuxième plus rapide sur le parcours de 18,9 kilomètres où il n’a accusé que 13,80 secondes sur le gagnant, Paolo Cecchetto. Mirko Testa (+31,80 s) a fini troisième devant son compatriote Federico Mestroni (+37,66 s).

« Ça fait quand même depuis 2019 que je n’étais pas monté sur le podium. J’avais eu une quatrième place aux mondiaux, l’année dernière, avant les Jeux de Tokyo. […] Ça me permet de tourner la page et surtout de réitérer mon engagement envers le cyclisme et montrer que je suis encore dans la game. Aux Championnats du monde, c’est le meilleur résultat dans ma carrière ! », a poursuivi Moreau en entrevue à Sportcom.

Le spécialiste du cyclisme à main a mentionné être fier d’avoir été en mesure de bien gérer son effort dans certains endroits précis du parcours.

« Ça fait trois saisons qu’il y avait de gros efforts qui étaient faits et les résultats n’étaient jamais très représentatifs avec les pépins qui me collaient dessus. Là, ça vient me motiver à nouveau, ça me donne du pep et ça montre que je peux viser les Jeux de Paris de façon réaliste et avoir de belles attentes. »

Le Canada a obtenu deux autres médailles, en catégorie T1 : une d’argent de Nathan Clement chez les hommes, et une de bronze de Shelley Gauthier à l’épreuve féminine.

En matinée, Louis-Albert Corriveau-Jolin a fini huitième de l’épreuve des T2, accusant un retard d’un peu moins de 4 minutes sur le gagnant, le Belge Tim Celen, au terme du parcours de 18,9 kilomètres. L’athlète de Sainte-Claire avait décroché le même classement, une semaine plus tôt, à la Coupe du monde de Québec.

Vendredi, la championne du monde 2021 des C4 Marie-Claude Molnar s’élancera, tout comme le pilote Jean-Michel Lachance qui guidera l’athlète malvoyant Lowell Taylor.

-30-

Vous pourriez aussi aimer...

25 Fév - 2024 | par Mathieu Laberge

Les fleurettistes canadiens seront à Paris !

Montréal, 25 février 2024 (Sportcom) – L’équipe canadienne masculine de fleuret a officieusement assuré sa place aux Jeux olympiques de Paris l’été…

Nos partenaires