16 Juil - 2023 | par Sportcom

Sports aquatiques – Championnats du monde

Eric Brown « frappe un mur » à Fukuoka

Un nageur canadien termine sa course en eau libre.

Natation Canada

Montréal, 16 juillet 2023 (Sportcom) – La journée avait bien commencé, mais elle ne s’est pas bouclée de la manière espérée pour Eric Brown. En action au 10 kilomètres en eau libre des mondiaux de Fukuoka dimanche, le Montréalais s’est classé 32e au terme d’une course en deux temps.

Brown s’est montré sans complexe dans la première portion de l’épreuve disputée dans la baie de Hakata, au Japon. Il a nagé au sein du groupe de tête pendant un peu plus de cinq kilomètres, atteignant même le 14e rang.

Le Québécois a cependant perdu de son rythme un peu après la mi-course et il a concédé plusieurs échelons pour aboutir en 32e place du classement final avec un temps de 1 h 55 min 31,2 s.

« J’avais bien commencé et j’étais capable de maintenir ma place dans le peloton, mais j’ai frappé un mur en termes d’énergie. Ça faisait mal, c’était difficile d’avancer et ça m’a un peu ralenti », a expliqué celui qui a accusé un retard de 4 min 50,9 s sur le vainqueur, l’Allemand Florian Wellbrock.

Ce dernier a raflé le titre de champion du monde grâce à un chrono de 1 h 50 min 40,3 s, devançant dans l’ordre le Hongrois Kristof Rasovszky (+18,7 secondes) et son compatriote de l’Allemagne Oliver Klemet (+20,5 secondes).

Le Britanno-Colombien Eric Hedlin (+3 minutes 45,1 secondes), seul autre Canadien en lice, a quant à lui terminé 31e.

Le scénario de dimanche n’est pas sans rappeler celui de 2022 pour Brown, qui avait fini 26e à Budapest, en Hongrie, à son baptême de feu en Championnats du monde.

« C’était pratiquement comme l’année dernière ! Ce n’est pas tout à fait ce que je voulais, mais ce n’est pas mal non plus. J’ai encore bien du temps pour m’améliorer », a conclu l’athlète de 20 ans.

Eric Brown aura plusieurs autres occasions de démontrer son savoir-faire à Fukuoka. À moins d’un changement de dernière minute, il participera au relais mixte 4×1500 m en eau libre jeudi, avant de se préparer pour ses trois épreuves de distance en style libre prévues à la piscine la semaine prochaine.

Une deuxième sortie internationale pour Caeli McKay et sa partenaire

Les compétitions en plongeon se poursuivaient dimanche, alors que Caeli McKay retrouvait sa coéquipière Kate Miller en vue du 10 m synchro.

Les Canadiennes ont d’abord obtenu une quatrième place lors des qualifications, puis elles se sont tournées vers une finale des plus relevées quelques heures plus tard. Des erreurs d’exécution ont toutefois anéanti les chances de podium du tandem qui a dû se contenter de la huitième place avec 279,93 points.

Comme c’est le cas depuis le début des activités en plongeon, les athlètes de la Chine (369,84) ont dominé la séance pour être décorées d’or. Les Britanniques (311,76) et les Américaines (294,42) ont suivi dans l’ordre au classement.

« Le but était d’y aller un plongeon à la fois et de se concentrer sur les éléments qu’on pouvait améliorer en cours de route. Ça ne s’est pas nécessairement passé comme on le voulait, mais je pense qu’on a beaucoup appris sur nous et sur notre duo », a analysé Caeli McKay à sa sortie de la piscine.

Il s’agissait d’une deuxième compétition internationale pour le duo de l’unifolié qui avait terminé cinquième à Montréal en mai dernier.

« On va travailler très fort dans la prochaine année et je ne suis pas inquiète pour la suite. On a une bonne chimie et je crois qu’on a simplement besoin de pratiquer ensemble au quotidien. La récurrence de nos entraînements va nous permettre de progresser et d’élever notre niveau, c’est certain » a conclu McKay, qui tournera maintenant son attention vers l’épreuve individuelle à la plateforme.

Les poloïstes canadiennes s’inclinent d’entrée de jeu

De son côté, la formation nationale féminine de water-polo débutait son tournoi face à la Hongrie, l’une des principales puissances mondiales de la discipline.

En retard 5-3 au pointage après le premier quart, les Canadiennes ont bataillé ferme pour revenir dans la rencontre. La troupe de l’entraîneur David Paradelo est parvenue à réduire l’écart à un seul but après la mi-temps, mais elle s’est finalement avouée vaincue au compte de 11-10.

Axelle Crevier (2), Élyse Lemay-Lavoie (2) et Serena Browne (2) ont trouvé le fond du filet dans ce match, tout comme Kindred Paul (2), Hayley McKelvey et Shae La Roche.

Les Québécoises Floranne CarrollDaphné Guévremont et Clara Vulpisi font aussi partie de l’équipe de l’unifolié qui disputera son prochain duel mardi, contre la Nouvelle-Zélande. Notons que la formation masculine commencera son tournoi lundi, face à la Chine.

Finalement, en natation artistique, Laurianne ImbeauRaphaëlle Plante et Florence Tremblay ont pris part aux préliminaires de l’épreuve technique par équipe mixte, dimanche.

La délégation canadienne a reçu un pointage de 190,7666 pour sa performance. Sa 14e place au classement n’a pas été suffisante pour accéder à la finale, où le top-12 nagera mardi.

Vous pourriez aussi aimer...

18 Mai - 2024 | par Louis-Michel Lelièvre

Simone Boilard anime le spectacle

Montréal, 18 mai 2024 (Sportcom) – Simone Boilard (Uno-X Mobility) s’est démarquée samedi lors de la troisième et avant-dernière étape du Tour…

8 Juin - 2024 | par Mathieu Laberge

Derek Gee désormais sur le podium virtuel

Montréal, 8 juin 2024 (Sportcom) – Victorieux pour une deuxième journée de suite, le Slovène Primoz Roglic (BORA – hansgrohe) a accentué…

Nos partenaires